L’Algérie hôte du Sommet du G8 et du Forum d’affaires germano-arabe

EN ATTENDANT UN ACCORD ENERGETIQUE ALGERO-EUROPEEN

L’Algérie hôte du Sommet du G8 et du Forum d’affaires germano-arabe

Le Soir d’Algérie, 31 mai 2007

L’Union européenne et l’Algérie avancent dans la bonne voie vers la finalisation d’un accord énergétique relatif, notamment, à l’approvisionnement en gaz du continent européen, selon l’ambassadeur d’Allemagne à Alger, Johannes Westerhoff. Ce dernier, qui a animé hier au siège de son ambassade une conférence de presse consacrée à plusieurs focus dont la participation allemande à la 40e Foire internationale d’Alger, prévue du 2 au 7 juin, a indiqué qu’au plan bilatéral algéro-allemand, «les choses sont très bien avancées».
Cela étant, il reviendra aux grandes entreprises germaniques de distribution énergétique de décider, l’ambassadeur allemand ne manquant pas de relever la nécessité de prendre en considération davantage l’Algérie. Les discussions sont également bien avancées au plan multilatéral, selon Johannes Westerhoff, rappelant la disponibilité de notre pays à conclure un tel accord et précisant que la thématique énergétique est traitée au niveau du comité d’association entre l’Algérie et l’Union européenne. Une thématique qui sera également traitée au prochain Forum d’affaires germano-arabe, prévu du 11 au 13 juillet 2007 à Berlin, sous le parrainage du ministère allemand de l’Economie et qui aura l’Algérie comme partenaire, représentant pour la première fois un pays du Maghreb à ce type de manifestation. Plus de 200 opérateurs membres de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (Caci) ainsi qu’un membre du gouvernement algérien représenteront notre pays à cette rencontre. En prélude à ce forum, une conférence sur les énergies renouvelables en Algérie, organisée par la Chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie (AHK Algérie) en collaboration avec la Fédération allemande des entrepreneurs dans le domaine de l’énergie solaire, permettra de présenter le potentiel algérien en énergies renouvelables et de susciter d’éventuels partenariats. En marge de ce forum germanoarabe se tiendra une exposition de peinture, organisée par une institution privée allemande et à laquelle participeront des peintres algériens qui n’ont pas quitté leur pays durant la décennie «noire» (les années 90). L’objectif de cette exposition étant, selon l’ambassadeur allemand, de contribuer, de manière active, à changer l’image de marque de l’Algérie, une image encore perçue négative. Cela étant, l’autre point focal de cette rencontre médiatique avait trait à la participation de l’Algérie au Sommet du G8 (groupe des sept pays industrialisés + la Russie) qui se tiendra du 6 au 8 juin 2007 à Heiligendamm sous présidence allemande. Un sommet auquel participera le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, répondant à l’invitation de la chancelière fédérale, Angela Merkel, avec laquelle il aura un entretien. Le chef de l’Etat algérien sera présent également au Sommet du G8 en tant qu’un des chefs d’Etats africains promoteurs de l’initiative du Nouveau partenariat pour le développement en Afrique (Nepad). Le Nepad qui bénéficie du soutien du G8 dont le sommet, placé sous le slogan «Croissance et responsabilité », sera consacré essentiellement, outre la protection du climat et la mondialisation sociale, à la bonne gouvernance, les investissements durables, dans l’objectif de doublement de l’aide publique au développement à Afrique à 50 milliards de dollars par an jusqu’en 2010, ainsi qu’à la lutte contre la pauvreté et le VIH/sida et au maintien de la paix en Afrique.
Chérif Bennaceur