Cinq jours après le remaniement, Bouteflika revoit sa copie

REMANIEMENT MINISTERIEL

Cinq jours après le remaniement, Bouteflika revoit sa copie

Riyad Hamadi, TSA 18 mai 2015

Même les remaniements ministériels n’échappent plus à l’amateurisme des dirigeants. Cinq jours après l’annonce du remaniement ministériel, Bouteflika revoit sa copie concernant les postes de Ramtane Lamamra et de Abdelkader Messahel.

Ramtane Lamamra devient ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Dans la liste du gouvernement, il était uniquement « ministre des Affaires étrangères ».

Pour sa part, Abdelkader Messahel qui était « ministre des Affaires maghrébines et africaines et de la Coopération internationale » dans le dernier remaniement devient ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de le Ligue Arabe, selon le communiqué de la présidence de la République.

Pour sa part, Youcef Yousfi est ministre, conseiller auprès du président de la République, chargé des questions de l’énergie.

Ces annonces, qui interviennent cinq jours après le remaniement, constituent une première. Elles risquent de relancer les interrogations sur la réalité du pouvoir qu’exerce Abdelaziz Bouteflika. L’opposition s’interroge régulièrement sur « qui prend les décisions » au sommet de l’État.