Le ministre de l’Éducation bouleverse l’année scolaire

Prolongation de l’année, recul des dates d’examens et nouveau week-end

Le ministre de l’Éducation bouleverse l’année scolaire

Par :Omar Ouali, Liberté, 18 août 2009

Les nouvelles dispositions qui seront appliquées dès septembre prochain visent en priorité à prolonger la durée des cours dans les différents cycles pour permettre l’achèvement des programmes.

Le ministre de l’Éducation a tenu, hier, une réunion de concertation avec les partenaires syndicaux. Cette réunion qui s’inscrit dans le cadre des consultations périodiques a porté sur deux points, à savoir l’organisation de l’année scolaire 2009/2010 et l’organisation du week-end. Dans le souci d’améliorer le rendement du système scolaire, en vertu de la loi d’orientation n°04/08 du 23 février 2008 qui stipule que l’année scolaire compte au moins 32 semaines de travail pour les élèves, réparties sur des périodes séparées par des vacances scolaires, décision est prise de prolonger l’année scolaire qui aura lieu le 13 septembre 2009 jusqu’au 20 juin. Date à laquelle s’arrêteront les cours pour laisser place aux compositions du 3e trimestre pour les cycles moyen et secondaire.
Pour la cinquième année primaire, les compositions commenceront le 9 juin. À travers cette décision, l’année scolaire s’étalera pour la première fois sur trente-cinq semaines alors que pour les années précédentes l’année s’achevait de fait après seulement vingt-sept semaines. Il va de soi que cette décision, qui ne manquera pas de faire grincer les dents de certains enseignants, “va permettre d’appliquer convenablement les programmes scolaires dans des conditions meilleures tout en respectant les rythmes scolaires et les critères pédagogiques reconnus universellement”. C’est du moins ce que dit le communiqué du ministère de l’Éducation nationale qui précise encore, dans le cadre de ces nouvelles dispositions, que “les périodes des compositions se feront à la même période au niveau national”. Une telle organisation, considère-t-on au ministère de l’Éducation nationale “nous met au diapason des autres systèmes éducatifs mondiaux”. Selon des études comparatives, visiblement prises en considération par le département Benbouzid “le nombre de semaines consacrées au cours varie entre 35 et 40 semaines à travers les différents systèmes éducatifs”. Plus concrètement, l’organisation des cours se fera selon le calendrier suivant. Au niveau du cycle primaire, les cours de la cinquième année primaire s’arrêteront le 27 mai 2009, les compositions du 3e trimestre débuteront à partir du 30 mai 2010. S’agissant des première, deuxième, troisième et quatrième années, les cours devront être poursuivis jusqu’au 20 juin. Ce qui permettra d’exploiter le mois de juin au profit des élèves, les compositions du dernier trimestre débuteront à partir de cette date. Concernant l’enseignement moyen, les cours se poursuivront jusqu’au 3 juin 2010. Les compositions du 3e trimestre débuteront le 6 juin 2010. Enfin, pour le cycle secondaire, les cours seront poursuivis jusqu’au 27 mai. La semaine du 29 mai 2010 sera consacrée aux compositions du 3e trimestre qui débuteront le 6 juin. Ces mesures ne peuvent qu’être agréées par les parents d’élèves et les élèves eux-mêmes qui se plaignaient souvent de n’avoir pas assez de temps pour achever les programmes. Sans doute aussi que le ministère a pris en considération les observations selon lesquelles les élèves sortaient prématurément. Au sujet des examens de fin d’année, le calendrier proposé se décline comme suit : baccalauréat du 13 au 17 juin 2010, brevet d’enseignement moyen du 20 au 22 juin et l’examen de sixième le 9 juin pour la première session et le 29 juin pour la session de rattrapage. “Ces propositions permettront aux élèves des classes d’examens de terminer les programmes dans les temps impartis en disposant du temps nécessaire aux révisions en vue des examens de fin d’année”. Pour les vacances, celles de l’automne auront lieu du 29 octobre au 3 novembre 2009. Les vacances d’hiver pour la zone “une” sont fixées du 18 décembre au 3 janvier 2010 et du 12 février 2010 et 16 février 2010. Les vacances de printemps débuteront quant à elles du 18 mars 2010 pour s’achever le 4 avril 2010. Le second point discuté lors de la réunion a porté sur l’organisation du week-end, suite à la décision du gouvernement du 24 juillet dernier portant réaménagement du repos hebdomadaire en Algérie. Aucune décision n’est prise par le ministère qui veut d’abord consulter en faisant trois propositions. Première proposition : assurer la scolarité des élèves d’une manière continue tout au long des cinq journées du dimanche à jeudi de 8h à 12h et de 13h à 17h.
Deuxième proposition : faire fonctionner les établissements le samedi après-midi de 13h à 17h et du dimanche au jeudi en consacrant l’après-midi du mardi au repos.
Troisième proposition : faire fonctionner les établissements la matinée de samedi de 8h à 12h et du dimanche à jeudi en consacrant l’après-midi du mardi au repos.
Dans le même cadre, des propositions ont été réservées aux wilayas du Sud, celles-ci consistant à faire fonctionner les établissements scolaires de 7h à 14h en appliquant l’horaire continu à partir du mois d’avril.

O. O.