Aïn Témouchent : 800 gendarmes simulent des émeutes

Aïn Témouchent : 800 gendarmes simulent des émeutes

par Belhadri Boualem, Le Quotidien d’Oran, 23 juin 2008

Des manoeuvres ont été organisées, ce dimanche, par le groupement de gendarmerie de la wilaya d’Aïn Témouchent. Celles-ci ont consisté en une simulation d’émeutes. Elles avaient pour cadre la cuvette de Sassel, entourée de chaînes montagneuses, le village de Sassel-plage et cap Figolo.

D’après le lieutenant-colonel Aïdaoui Redha, chef du groupement de gendarmerie de la wilaya d’Aïn Témouchent, pas moins de 800 hommes ont pris part aux manoeuvres et une véritable logistique a été mobilisée à cette occasion. Plus de 60 véhicules légers, des ambulances, des citernes, des camions de différents tonnages, des hélicoptères et autres engins.

Les manoeuvres opérées par le groupement de gendarmerie ont eu notamment pour théâtre les ruelles du village de Sassel-plage. Les émeutiers occupaient la quasi-totalité du village pendant que les forces antiémeute progressaient dans leur direction.

Pour une personne non avisée la scène aurait été pour lui celles de véritables émeutes, celles-ci ayant été imitées dans les détails allant des jets de pierres, aux propos provocateurs. Et comme pour de vrai, la tension semblait s’accentuer au fur et à mesure que l’espace qui séparait émeutiers et force de l’ordre rétrécissait. Des grenades de gaz lacrymogène sont tirées et les émeutiers sont encerclés et l’espace de leur agitation se rétrécit. L’appel à la raison prend le dessus sur la violence. Pas moins de 300 émeutiers sont arrêtés et embarqués dans des véhicules.