17.000 policiers recrutés l’année prochaine

17.000 policiers recrutés l’année prochaine

Le Quotidien d’Oran, 7 octobre 2006

Pour lutter efficacement contre la criminalité dans les grandes villes et assurer la sécurité des personnes et des biens, l’Etat compte renforcer les recrutements pour atteindre 200.000 policiers d’ici 2009, avec la création de 17.000 nouveaux postes d’emploi chaque année. Ces chiffres, communiqués jeudi par le ministre délégué auprès du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, Ould Kablia, aux membres de la commission des finances et du budget de l’APN se veulent rassurants sur les efforts déployés pour l’amélioration de la situation sécuritaire dans le pays. Poursuivant la présentation du programme établi dans ce volet, le ministre délégué a annoncé une augmentation de 16,41% du budget de gestion du secteur dans la loi de finances de 2007 par rapport à 2006 dont 31,54% ont été réservés pour la direction générale de la Sûreté nationale. Pour le court terme, Ould Kablia annonce le recrutement de 17.000 policiers en 2007.

Mais pour les membres de la commission, ce renforcement de la sécurité doit être suivi par l’amélioration des conditions sociales des citoyens et spécialement des jeunes. Ils proposent dans ce cadre, l’implication de la société civile dans la lutte contre la criminalité et la création de cellules d’écoute dans les quartiers qui soient très proches des préoccupations de ces jeunes. La commission a également suggéré la mise à disposition des citoyens d’un numéro vert permanent pour signaler les crimes au moment où ils sont commis.

Toujours pour assurer le bien-être des citoyens, la commission a attiré l’attention sur le retard accusé dans la modernisation des services de l’état civil afin de rapprocher l’administration locale du citoyen.

La commission a eu ensuite à écouter l’intervention du ministre des Transports, M. Ghoul, qui a, à son tour, exposé tous les projets inscrits dans son secteur. D’emblée, il relève la création de 600.000 postes d’emploi et la réalisation de 15.000 km de route, 700 ouvrages d’art. Des projets qui ont permis à une population de 4,5 millions, vivant dans les zones éparses, de sortir de l’isolement. Le programme comporte aussi 63 opérations dans le secteur maritime et 71 opérations dans les aéroports.

Abordant le programme complémentaire de soutien au développement 2005/2009, le ministre insiste sur les projets de la route expresse Est-Ouest, ainsi que les routes expresse Nord/Sud, les tunnels, l’éradication des points noirs et l’entretien des infrastructures maritimes.

B.Mokhtaria