Les femmes représentent 6% des effectifs de la police

Les femmes représentent 6% des effectifs de la police

par K. Assia, Le Quotidien d’Oran, 8 août 2009

Entre 13.000 et 15.000 policiers sont recrutés annuellement, a indiqué jeudi le directeur général de la sûreté nationale, M. Ali Tounsi, lors de la cérémonie de sortie de la 11ème promotion des agents femmes de l’ordre public. Mettant l’accent sur l’intérêt particulier accordé à la qualité de la formation de l’agent de police, M. Tounsi a indiqué que cette période de recrutement intense vient en application du programme mis en place par la DGSN.

Pour ce qui est de la moyenne de la couverture sécuritaire actuelle dans le pays, M. Tounsi a rappelé que celle-ci est estimée à un policier pour 400 citoyens, ajoutant qu’elle est loin des normes internationales. Le même responsable a précisé que la DGSN tend, à court terme, à atteindre une moyenne de couverture d’un policier pour 300 habitants ajoutant que la couverture sécuritaire va atteindre «progressivement» les niveaux internationaux. Concernant la préparation de la police pour des interventions d’urgence, le premier responsable a indiqué que la police est «prête à intervenir à tout moment aussi bien durant le mois de Ramadhan que durant les autres mois de l’année». S’agissant de la présence féminine dans le corps de la police, il l’a estimée à environ 6%, un des meilleurs taux sur le plan arabe et africain.

La 11e promotion d’agents féminins de l’ordre public (AOP-femmes) organisée jeudi au siège de l’école de police de Aïn Bénian a été baptisée du nom de la martyre Fatiha Khodja. Elle est composée de 492 éléments ayant bénéficié d’un stage théorique et pratique de neuf mois dans les domaines technique, juridique et sportif.