Armement : L’Algérie classée quatrième importateur d’armes de la Russie

Selon un rapport de l’entreprise internationale des recherches pacifiques de Stockholm

Armement : L’Algérie classée quatrième importateur d’armes de la Russie

El Khabar, 10 juin 2008

Selon le rapport annuel de l’institut d’études stratégique, Stockholm International Peace Research Institute SIPRI, l’Algérie figure parmi les plus grands clients de la Russie en termes d’armement.
La quantité d’armes importée par l’Algérie de la Russie constitue 4% de l’ensemble des ventes de ce pays. L’Algérie a été classée le quatrième plus grand importateur d’armes de la Fédération de la Russie, après la Chine, l’Inde et le Venezuela.
Selon le rapport annuel de l’Institut international des recherches pacifiques à Stockholm, publié hier, sur son site Internet, les dépenses mondiales en termes d’armement ont augmenté de 6% en 2007 et de 45% en dix ans.
L’Algérie n’a pas été classée dans ce rapport parmi les 15 pays qui ont enregistré plus de dépenses dans des transactions d’armement en 2007. L’Arabie Saoudite a été le seul pays arabe à figurer parmi les 15 pays qui dépensent le plus dans le domaine de l’armement et occuper la huitième place du classement.
Toutefois, l’Algérie reste le plus grand importateur d’armes depuis la Russie. Ce qui signifie que les transactions d’armement n’ont pas été affectées par la crise des avions «Mig 29», relative a l’annulation d’une transaction d’une valeur estimée à 3,1 milliards de dollars.
Les dépenses en armes ont été estimées, l’année dernière, à 1339 milliards de dollars, dont seuls les Etats-Unis ont dépensé 45%. Pour rappel, cette somme constitue également 5,2% de la totalité du produit intérieur mondial.

 

10-06-2008
Par A. Kedadra/ Rubrique Traduction