Garde républicaine: Bouteflika nomme le général Hamel

GARDE RÉPUBLICAINE

Bouteflika nomme le général Hamel

Par :Farid Belgacem, Liberté, 30 juin 2008

Le nouveau patron de ce corps d’armée, première vitrine du pays en vue de ses attributions sécuritaires, était pendant plus de trois ans à la tête du Groupement des gardes-frontières (GGF) au Commandement de la Gendarmerie nationale (CGN).

Sa dernière mission remonte à quelques semaines seulement quand le patron de la Gendarmerie nationale, le général major Ahmed Bousteila, s’est déplacé à Naâma, Maghnia et à Tlemcen, pour lancer un plan d’urgence au niveau de la bande frontalière algéro-marocaine, avec en appoint la création de près de 200 nouveaux postes qui devront être opérationnels avant fin 2008.
Les professionnels des médias ont eu à connaître le général Abdelghani Hamel, la cinquantaine, quand il était également commandant régional de la Gendarmerie nationale d’Oran dans les années 2004-2005. Très sociable, doté d’une grande culture générale et très au fait du dossier sécuritaire, surtout lorsqu’il s’agit des frontières, de la lutte antiterroriste et de la lutte contre le crime organisé, le général Hamel a une vision très pointue des sujets qu’il prend en main. Durant nos sorties sur le terrain, à chaque fois qu’on abordait la sécurité des frontières, il nous expliquait que le dossier ne se limite pas au seul dispositif et au déploiement de la Gendarmerie nationale à travers les gardes-frontières, mais qu’il fallait aborder ce thème sensible dans un sens très large, introduire des variables de la région, à savoir le Maghreb et intégrer le volet socioéconomique. Simple hasard ou pure prémonition, le général Hamel sera nommé commandant des GGF pendant plus de 3 ans. Et tout récemment, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, l’a désigné à la tête de la Garde républicaine, première vitrine du pays en vue de ses attributions sécuritaires. Selon notre source, le décret de sa nomination vient d’être signé par le chef de l’État. C’est dire que la hauteur de vue de l’homme et son sens de l’organisation lui permettront, sans aucun doute, de faire de la Garde républicaine un corps d’élite et donner un nouveau souffle à ce corps noble de l’armée. Infatigable et doté d’un sens de la communication exceptionnel, le général Hamel devra prendre ses fonctions dans les tout prochains jours à la tête d’une mission qui n’est pas de tout repos et dont il compte relever un tout nouveau challenge.

FARID BELGACEM