L’Italie fournira 6 frégates militaires à l’Algérie

la suite de tergiversations « géopolitiques » françaises

L’Italie fournira 6 frégates militaires à l’Algérie

El Khabar, 16 septembre 2009

Le ministère algérien de la défense nationale vient de conclure un important contrat avec l’Italie, pour un montant , estimé à 4 milliards d’euros. Ce marché porte sur l’acquisition de six frégates militaires de type Fram. Cet accord survient quelques mois après l’annulation des négociations avec le gouvernement français. L’annulation de la commande algérienne est survenue à la suite de la décision de Paris de fournir le même type de frégates, au Maroc. C’est dans le cadre de cette acquisition qu’une délégation du ministère de la défense, présidée par le secrétaire général, le général major Ahmed Sanhadji, s’est rendue en Italie, le 12 septembre dernier, pour une visite qui devrait s’achever, samedi prochain.. Lors de cette visite, la délégation s’est rendue notamment dans des ateliers de fabrication des frégates type Fram considérées parmi les plus sophistiquées au monde car équipées d’un système balistique anti-sous-marin. Selon de sources proches des négociateurs, la délégation du ministère de la défense nationale s’est entretenue avec les plus hauts responsables de l’armée italienne, à l’image du secrétaire général du ministère italien de la défense ou du commandant de la marine Italienne. Le général major Ahmed Sanhadji et les membres de la délégation qui l’accompagnait ont assisté à des démonstrations et des manœuvres de ces frégates militaires, Fram. La délégation a visité aussi une base militaire située dans la région de Pise, ainsi qu’une usine spécialisée dans la fabrication de navires militaires d’un autre type. Il est à noter que le Pentagone a émis des réserves sur la vente de ces frégates type Fram à l’armée algérienne, sous prétexte que les pays tiers souhaitant acquérir un matériel militaire américain sont obligés d’avoir d’abord son accord. Selon les mêmes sources, le ministère de la défense a commandé six frégates de type Fram, d’un montant de 4 milliards d’euros. Les frégates seront livrées en l’Algérie dans les deux prochaines années. Pour rappel, cette transaction devait être conclue au départ avec la France, lors de la visite du président français, Nicolas Sarkozy, en Algérie, en novembre 2007, mais les négociations ont subitement été interrompues en juin 2008. La partie algérienne ayant décidé d’annuler la commande, après avoir été informée que la France comptait fournir le même type de frégates militaires à son voisin, le Maroc.

 

16-09-2009
Par Hamid Yes