Gaid Salah: La lutte antiterroriste se poursuivra jusqu’à l’extermination du phénomène

En présence du président de la République, le général-major Gaïd Salah déclare :

La lutte antiterroriste se poursuivra jusqu’à l’extermination du phénomène

par Sihem H., Le Jeune Indépendant, 24 juin 2007

Le Président était accompagné du ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale, M. Abdelmalek Guenaïzia, du chef d’état-major de l’ANP, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, du commandant des forces terrestres, le général-major Ahcène Taffer, et du directeur de l’AMIA, le général Abdelghani Malti.

Des ministres étaient également présents à l’exemple de MM. Yazid Zerhouni, Rachid Harraoubia et Hachemi Djiar, en plus du premier président de la Cour suprême et de la présidente du Conseil d’Etat. Dés son arrivée, le Président a passé en revue les troupes qui lui ont rendu les honneurs.

Invité à prendre la parole, le général-major Ahmed Gaïd Salah a loué la présence du président de la République à cette cérémonie, une présence qui, à son sens, traduit une volonté d’élever cette institution au rang d’une école de formation hautement qualifiée.

Pour lui, «les cadres de l’ANP s’engagent à appliquer les instructions et les orientations du président de la République afin de réaliser la professionnalisation de l’armée et s’adapter aux nouvelles technologies modernes et scientifiques de formation».

Evoquant les retombées, positives, de la réconciliation nationale, le général-major rappelle que cette charte a été plébiscitée par le peuple et appliquée sur le terrain par les éléments de l’ANP. Cette charte, a-t-il indiqué, est «un acte civilisateur inspiré des valeurs spirituelles».

Il lança ensuite un appel aux «terroristes sans conscience pour se rendre et bénéficier des mesures de cette charte». Le général-major n’a pas manqué toutefois de rappeler que la «lutte antiterroriste n’a jamais cessé et qu’elle continuera jusqu’à l’extermination totale du phénomène du terrorisme de notre pays».

La cérémonie, qui a duré près de deux heures, s’est ensuite poursuivie par la prestation de serment par les officiers formant les promotions sortantes dont un détachement a remis l’emblème de l’AMIA à la promotion suivante avant de laisser place à la traditionnelle exhibition sportive de haut niveau présentée par des élèves officiers.

La cérémonie a été clôturée par une parade militaire. Soulignons que la nouvelle promotion a été baptisée du nom du chahid Oussaïd Bouali, un des membres du groupe historique dit des 22 qui ont préparé le déclenchement de la révolution.

S. H.