Incendies en Kabylie: Le P/APW de Béjaïa parle d’“opération Jumelles”

Incendies en Kabylie: Le P/APW de Béjaïa parle d’“opération Jumelles”

Posté par Benderouiche le 14 septembre 2008, http://ffs1963.unblog.fr/

Le président de l’Assemblée populaire de Béjaïa soupçonne une volonté délibérée derrière les feux de forêt, qui se sont déclarés ces derniers jours dans la wilaya de Béjaïa. Dans une déclaration rendue publique hier, le président de l’APW, Hamid Ferhat, a évoqué d’“étranges feux de forêt” destinés à s’attaquer aux “foyers de terreur” et à détruire les ressources montagneuses. Ce qui s’est passé ressemblerait “à l’opération Jumelles de 1958 et ses objectifs de terre brûlées pour découvrir les massifs et punir par là même cette population insoumise”.


Le pouvoir brûle la Kabylie

Posté par Benderouiche le 10 septembre 2008, http://ffs1963.unblog.fr/

Le pouvoir ILLEGITIME est entrain de brûler la kabylie par son terrorisme.
Il l’avait fait auparavant dans le passé et il le refait maintenant en 2008 …

Deux personnes ont été blessées, mardi soir, dans les incendies de forêts qui ravagent la wilaya de Tizi-Ouzou depuis lundi après-midi.

Les deux victimes ont été piégées par les flammes à Afir, un village d’Aït Yahia Moussa, au sud Tizi-Ouzou.
Des habitations de plusieurs localités sont menacées par les feux de forêts qui continuent de progresser, provoquant un climat d’inquiétude dans toute la région.

La population, en colère, bloquent depuis le début de la soirée la RN 25 reliant Aït Yahia Moussa à Draa El Mizane.
Ils ont utilisé des pneus brulés et des tronc d’arbres.
Dans le même temps, des échauffourées ont éclaté: les citoyens de ces localités accusent les militaires stationnés dans la région d’avoir volontairement allumé les feux dans le cadre d’une opération de ratissage contre les groupes armés islamistes.

Ce n’est pas la première fois que la population de Tizi-Ouzou accuse les militaires d’être à l’origine des incendies: en 2007, les citoyens de Beni-Douala ont reproché aux militaires d’avoir jeté une poudre inflammable la nuit depuis des hélicoptères qui aurait été à l’origine des incendies qui s’étaient déclarés dans cette région.

Mardi soir, pas moins de huit foyers d’incendies étaient encore actifs dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Le plus important se trouve dans la région des Aghribs, à 30 kilomètres au nord-est de Tizi-Ouzou. La protection civile a dépêché d’importants renforts dans les zones touchées, mais la population estime que les moyens mis en œuvre restent insuffisants.

Par Amine et Amina (sources Toutsurlalgerie).

Publié dans Actualité algérienne |