Gaid Saleh rassemble ses troupes et déclare la guerre au terrorisme

Après le mécontentement du président

Gaid Saleh rassemble ses troupes et déclare la guerre au terrorisme

El Khabar, 1 octobre 2007

Des sources responsables ont indiqué que le Chef d’Etat Major de l’armée nationale populaire, Ahmed Gaid Saleh, aurait tenu des réunions séparées avec les commandements des forces et les différentes unités, terrestre, aérienne et maritime. Gaid Saleh a recommandé plus d’intransigeance dans la lutte anti terroriste, annonçant devant les commandements de l’armée qu’il ne croyait pas « à Al Qaida ».

Des sources crédibles ont révélé que le chef d’Etat major, Gaid Saleh, a convoqué les commandements militaires à des réunions urgentes, après la réunion du conseil de sécurité tenue après l’attaque kamikaze de Batna et présidée par Abdelaziz Bouteflika.

Gaid Saleh a attiré l’attention des généraux de l’armée sur le dossier des kamikazes, précisant à ce sujet « les kamikazes sont un nouveau problème qu’il faut prendre en charge », lorsqu’il a été interrogé sur l’organisation Al Qaida, nos sources ont souligné qu’il s’était longuement arrêté sur ce sujet, il a indiqué qu’il ne croyait pas « à une chose appelée Al Qaida et elle n’est rien de plus qu’un concept ou une invention ».

Il a, sur un autre plan, parlé de l’émigration clandestine dont la lutte est l’une des responsabilités des forces navales. Il est à noter que ce dernier a abordé lors de ses réunions avec les commandements de l’armée les dossiers sociaux et économiques de l’Algérie tout en exposant la situation sécuritaire sous tous ses plans.

 

01-10-2007
Par Atef Kedadra/ Traduit par B. A