MAOL à propos de l’enlèvement des 31 touristes

Alger le vendredi 02 mai 2003

MOUVEMENT ALGERIEN DES OFFICIERS LIBRES

LEGALITE HONNEUR JUSTICE

Les Disparus du Sahara :

Le commandant du Mouvement Algérien des Officiers Libres informe l’opinion internationale mais surtout les gouvernements respectifs des touristes disparus que les hommes et femmes perdus dans le sud algérien et qui sont rechercher depuis plusieurs semaines ont été kidnappés par les éléments du DRS et se trouvent en ce moment séquestré dans une enceinte militaire dans le sud. Les opérations de recherches ne sont qu’une mise en scène sordide destinée à jeter de la poudre aux yeux des médias.

C’est les généraux Mohamed Mediene et Smain Lamari ont commandité cet enlèvement pour faire pression sur le président Abdelaziz Bouteflika, l’affaiblir et surtout l’embarrasser tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Algérie. Son décret de mise à la retraite des deux généraux est le motif direct de ce bras de fer. Les décisions récentes de Bouteflika d’opérer des changements à la tête de la hiérarchie militaire ont secoué les décideurs au MDN. Les généraux refusent catégoriquement de quitter leurs fonctions et ont même actionné tous leurs relais pour faire barrage à la re-représentation de Bouteflika à la magistrature suprême en avril 2004. Le dernier congrès du FLN a entre-autre été organisé dans ses moindres détails et financé par le DRS dans le but de projeter Benflis à l’avant de la scène politique en prévision des élections prochaines.

L’enlèvement des touristes est une très grave manœuvre de la part des généraux Toufik et Smain qui ne reculeront absolument devant rien pour se prémunir contre les dangers qui les guettent une fois démunis de leurs pouvoirs.

Le commandant du Mouvement Algérien des Officiers Libres recommande vivement aux gouvernements respectifs des kidnappés d’employer tous leurs efforts et de mettre toute la pression indispensable auprès de ces généraux et de les charger de toutes les responsabilités quant aux conséquences de cette manipulation ignoble. Le scénario des moines trappistes de Tibehirine ne doit absolument pas se reproduire….

Il serait très inapproprié et très diffus de décrire l’atmosphère qui règne au sein du commandement du pays à ses plus hautes instances… ; mais une fois encore la lutte pour le pouvoir engendre, comme à l’accoutumé, son lot de victimes innocentes.

Gloire à nos martyrs et Tahya El Djazair.

LE GENERAL COMMANDANT DU
MOUVEMENT ALGERIEN DES OFFICIERS LIBRES