Boumerdès : Les forces de l’ANP ratissent les maquis d’Ammal

Boumerdès : Les forces de l’ANP ratissent les maquis d’Ammal

El Watan, 28 mai 2011

Les forces de l’ANP ont enclenché une vaste opération de ratissage hier sur les hauteurs de Ammal, à 25 km au sud de Boumerdès.

Des bombardements intensifs ont été entendus dès le début de matinée à plusieurs kilomètres à la ronde, au niveau des maquis de Djerrah. Les forces de l’ANP semblent décidées de passer au peigne fin tous les endroits suspectés de servir de zones de repli pour les acolytes de Droukdel. D’importants moyens humains et matériels ont été mobilisés pour les besoins de cette opération qui a été entamée par des frappes des forces héliportées sur les massifs forestiers avoisinant les localités de Tiza et Souhan, au sud d’Ammal. Ces bombardements ont été menés, selon nos sources, dans le but de permettre aux brigades pédestres d’accéder aux endroits stratégiques pour venir à bout des éléments des phalanges de la katibet El Arkam qui continuent de s’y réfugier.

Cette offensive militaire, dont on ignore encore le bilan, intervient après les attentats terroristes perpétrés ces dernières semaines dans les communes d’Ammal, Lakhdaria et Kadiria. Ces exactions se sont soldées, pour rappel, par une dizaine de morts dans les rangs de l’ANP et de la Gendarmerie nationale. En avril dernier, six militaires ont été tués dans une embuscade tendue par un groupe armé dans les maquis de Djerrah, connus comme étant l’une des plus importantes zones pour les éléments qui sévissaient sous la bannière de la katibet El Arkam de l’ex-GSPC.

Ramdane Koubabi