Rapt de touristes étrangers en 2003: Le procès de deux auteurs présumés reporté pour la 11e fois

Rapt de touristes étrangers en 2003

Le procès de deux auteurs présumés reporté pour la 11e fois

El Watan, 2 février 2012

Le procès de deux auteurs présumés relevant du groupe de Ammari Saïfi, alias Abderrezak El Para, Farrah Omar et Aïssani Yacine, impliqués dans l’«enlèvement de touristes étrangers en 2003», a été reporté hier pour la 11e fois par le tribunal criminel près la cour d’Alger.

Le rapt de quinze touristes étrangers, dont dix de nationalité allemande, est survenu en février 2003 dans le Sahara algérien, près de la frontière avec le Mali. Le juge Bakri Boualem a décidé de renvoyer l’affaire à la prochaine session criminelle en raison du retrait de la défense qui a requis la présence de Abderrezak El Para à l’audience pour être entendu en tant que «témoin». Le juge Bakri a rejeté la demande de la défense sans motiver son refus. La défense de Farrah Omar, Me Hadria Khanouf, a déclaré à l’APS dans ce contexte que le témoignage d’«El Para» dans cette affaire est d’une «très grande nécessité» pour son client qui, selon elle, se trouvait en prison lors des faits qui lui ont été imputés. «Le nom d’Ammari Saïfi ‘‘El Para’’ est cité dans l’arrêt de la chambre d’accusation en qualité d’accusé au même titre que Farrah Omar et Aïssani Yacine», a indiqué Me Khanouf.

En plus de l’accusation de rapt de touristes étrangers, les accusés doivent aussi répondre de l’inculpation de «massacre, incendie volontaire et possession d’armes», selon l’arrêt de renvoi. Les deux prévenus sont poursuivis, notamment, pour leur participation à plusieurs opérations terroristes (actes de destruction, assassinats et embuscades) contre les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) et les services de sécurité, selon la même source. Ils ont, par ailleurs, participé avec Ammari Saïfi à l’embuscade dressée dans la région d’Illizi contre les propriétaires de sociétés implantées dans le sud du pays, au cours de laquelle les terroristes ont enlevé plusieurs ressortissants étrangers et se sont emparés de sommes d’argent en euros. Les deux prévenus ont également participé, selon la même source, à des opérations de demande de rançon et d’achat d’armes.
APS