Le parquet éclaircit l’affaire de l’ancien détenu à Guantanamo

Le parquet éclaircit l’affaire de l’ancien détenu à Guantanamo

Nadji Aziz placé sous contrôle judiciaire

Par : Rédaction de Liberté, 27 juillet 2010

L’affaire de Nadji Aziz, de nationalité algérienne, transféré du centre de détention de Guantanamo (États-Unis) vers Alger le 18 juillet dernier, a été traitée dans “la transparence la plus totale”, a assuré, hier, le parquet général de la cour d’Alger. “L’intéressé a été présenté, le 25 juillet 2010, devant le parquet de la République du tribunal de Sidi M’hamed (Alger), et ce, après une période de garde à vue”, a indiqué la même source dans un communiqué, tout en précisant qu’en matière de crimes de terrorisme, la période de garde à vue est limitée à 12 jours, conformément à l’article 51 du code de procédure pénale. Selon la même source, le juge d’instruction, saisi de l’affaire, a inculpé Nadji Aziz et l’a placé sous contrôle judiciaire. “Par conséquent, et contrairement à ce qui a été faussement rapporté, le traitement de l’affaire de l’intéressé s’est fait dans la transparence la plus totale et dans le respect strict de la loi, que ce soit sur le plan de la procédure ou des délais de garde à vue”, a-t-on encore souligné.