Le procès Matoub reporté

Le procès Matoub reporté

AFP, 9 juillet 2008

Le procès des assassins présumés de Lounès Matoub, ouvert mercredi au tribunal criminel de Tizi-Ouzou, a été reporté à une date indéterminée pour « complément d’information », a annoncé à l’AFP la soeur du chanteur, Malika Matoub.

« Le tribunal a ouvert l’audience, puis il s’est retiré pour décider de reporter le procès », a-t-elle précisé. Elle a indiqué que les 50 témoins cités par la partie civile n’étaient pas présent à l’ouverture de l’audience. Ils n’avaient pas reçu leur convocation à temps.

Lounès Matoub, chanteur revendicateur de la culture et identité berbères, avait été assassiné à 42 ans, le 25 juin 1998, par un groupe armé islamiste au lieu-dit Tala Bouinane, à 5 km de la ville de Tizi-Ouzou, à l’est d’Alger.

Deux prévenus, Mohieddine Chenoui et Malik Madjnoune (bien Madjnoune), sont accusés d’avoir participé à cet attentat perpétré par un groupe de dix personnes, dont huit sont en fuite ou ont été tués par les forces de sécurité.

Les deux prévenus doivent être jugés pour « adhésion à un groupe terroriste armé visant la diffusion de la terreur et de l’insécurité au sein de la population » et « complicité dans un homicide volontaire avec préméditation et embuscade », selon l’arrêt de renvoi.

abh-bur/gv AFP 091042 GMT JUL 0