Malika Matoub condamnée pour diffamation

PROCÈS NORDINE AIT HAMOUDA-MALIKA MATOUB

Malika Matoub condamnée pour diffamation

Le Soir d’Algérie, 5 janvier 2011

Nordine Aït Hamouda, fils du colonel Amirouche, député et cadre militant du RCD, vient de gagner son procès, le troisième du genre, engagé pour diffamation contre Malika Matoub, la sœur du grand chanteur kabyle Matoub Lounès, assassiné le 25 juin 1998 à Beni-Douala.
Sofiane Aït Iflis – Alger (Le Soir) – La cour d’appel de Paris a, en effet, par arrêté rendu le 17 novembre 2010, reconnu Malika Matoub coupable de diffamation envers Nordine Aït Hamouda et l’a condamnée. «Par arrêté du 17 novembre 2010, la chambre 2-7 de la cour d’appel de Paris (chambre de la presse) a condamné Mme Malika Matoub à payer à M. Amrane (dit Nordine) Aït Hamouda la somme de 1 euro, comme demandé par le plaignant, à titre de dommages et intérêts pour avoir publiquement diffamé ce dernier lors d’une interview publiée en mai 2008 dans le magazine Le Courrier de l’Atlas et dans laquelle elle le met en cause dans l’assassinat de Lounès Matoub commis en Algérie le 25 juin 1998. Condamne Malika Matoub à payer à Amrane Aït Hamouda la somme de 2000 euros sur le fondement de l’article 475-1 du code de procédure pénale », lit-on dans le communiqué judiciaire publié à cet effet par la cour d’appel de Paris. Commentant cette décision de justice, Nordine Aït Hamouda se pose la question de savoir «pourquoi le dossier Matoub Lounès traîne- t-il depuis douze ans ?» Mais aussi «qui trouve intérêt dans l’entretien de la confusion d’un drame qui a endeuillé la Kabylie ?» Nordine Aït Hamouda reste convaincu qu’«en identifiant les bénéficiaires matériels et politiques de la prolongation du martyre de Lounès Matoub, on aura aussi démasqué les responsables du marasme actuel». Rappelons que Malika Matoub a été reconnue par deux fois auparavant coupable de diffamation envers Nordine Aït Hamouda. Elle a perdu deux autres procès l’un à Alger, l’autre en France. Dans le premier procès qu’elle avait perdu en France, Malika Matoub a été condamnée à verser 8 000 euros à Nordine Aït Hamouda. Ce dernier dit s’être abstenu de faire exécuter alors cette décision de justice mais informe être décidé à le faire à présent. «Je vais charger un huissier de justice de faire exécuter les deux décisions de justice, celle ancienne et la présente que la cour d’appel de Paris vient de rendre.»
S. A. I.