Le professeur Boudef désigné pour l’expertise psychiatrique d’Oultache

ASSASSINAT DE ALI TOUNSI

Le professeur Boudef désigné pour l’expertise psychiatrique d’Oultache

Le Soir d’Algérie, 27 avril 2010

Le juge d’instruction de la première chambre du tribunal de Bab-El-Oued (Alger) a requis une expertise psychiatrique du colonel Chouaïb Oultache, assassin présumé du colonel Ali Tounsi, directeur général de la Sûreté nationale (DGSN) au moment des faits. Le professeur Mohamed Boudef, chef du service psychiatrique de l’Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) Er Razi de Annaba, assisté des docteurs Azzedine Ratiba, du service psychiatrique du CHU d’Oran, et Frarha Mahmoud, psychiatre dont le cabinet est situé à Bouira, ont été désignés pour effectuer cette expertise, a-t-on appris de source judiciaire.
Selon la même source, le colonel Oultache est accusé d’homicide volontaire avec préméditation et port d’arme de catégorie 4 sans autorisation. L’équipe médicale doit se rendre à l’établissement de rééducation de Serkadji pour entamer l’expertise et se prononcer sur l’état mental et psychologique du mis en cause, lors de son acte ayant visé le défunt Tounsi. Les trois médecins sont tenus d’établir un rapport détaillé dans ce sens, et le remettre à la justice dans les meilleurs délais. Pour rappel, Ali Tounsi a été tué dans son bureau de deux balles dans la tête, tirées à bout portant par celui-ci, selon l’acte d’accusation. Au moment du drame, la victime était en compagnie du colonel Oultache avec lequel elle aurait eu une altercation sur une transaction douteuse portant fourniture d’équipements pour la division héliportée, relevant de la DGSN, dont le prévenu avait la charge.
A. Bouacha