Mohamed Samraoui remet les pendules à l’heure

Mohamed Samraoui remet les pendules à l’heure

http://www.lequotidienalgerie.com/index.php/3914/mohamed-
samraoui-remet-les-pendules-a-lheure/#more-3914

A mon avis il est nécessaire de remettre les pendules à l’heure pour calmer un tant sa peu la campagne de désinformation orchestrée par certains médias aux ordres et quelques plumes anonymes qui pullulent dans les fora, depuis que l´inculpation de Hassani a été confirmée par le parquet de Paris.
Je tiens officiellement à confirmer que je ne me suis JAMAIS rétracté, ni revenu sur mes déclarations faites au juge Thévenot en juillet 2003, comme tente de le faire accréditer une certaine presse, ainsi que Me Pelletier, l´avocat de Hassani, qui prétend dans une interview publiée au « Jeune indépendant » daté du 16.10.2008 que j´aurais disculpé son client.
Le rôle de l´avocat est de défendre son client, de soutenir qu´il est innocent et qu´en cas où il est reconnu coupable de lui trouver des circonstances atténuantes, mais les journalistes n´ont ni ce rôle ni les compétences, alors pourquoi cherchent ils à tromper l´opinion ?
Sont- ils plus qualifiés que les juges? Dans son délire, Amine B, le journaliste du « Jour d´Algérie » dans son édition du 15.10.2008, affirme sans la moindre preuve que j´aurai déclaré « m´être trompé ». Où a-t-il lu ou entendu pareille sottise ?
Certains journaleux, prenant pour argent comptant, sont allés dans le même sens dans les éditions du samedi 18.10.2008, omettant au passage que j´avais bien affirmé que « J´APPORTERAI LA PREUVE PAR A+B que Hassani est bel et bien impliqué dans l´assassinat de feu Mecili en avril 1987 ».
Si je me suis tu ces derniers jours, c´est uniquement pour m´imposer une réserve afin de ne pas dévoiler toutes les cartes à même d´aiguiller les avocats de Hassani, sachant que les faussaires du DRS sont capables de leur fournir de faux documents et même des faux témoins susceptibles de contrer mon témoignage.
Il est également de mon devoir de ne pas répondre aux provocations et de ne prêter aucune attention aux menaces et tentatives d´intimidation.
En espérant que le message soit clair.

Fait le 18.10.2008
M. Samraoui