Les archives filmées de l’Algérie entre 1939 à 1962 récupérées

Une cérémonie officielle a été organisée hier à Alger

Les archives filmées de l’Algérie entre 1939 à 1962 récupérées

par Nassima Oulebsir, Le Jeune Indépendant, 6 février 2008

Après la remise des archives à la télévision algérienne hier par l’Institut national de l’audiovisuel français, la prochaine étape sera consacrée aux archives de la radio. Enfin, les archives algériennes depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu’à l’indépendance, détenues par les autorités françaises, ont été remises à l’Entreprise algérienne de télévision (ENTV).

Une cérémonie officielle de remise de ces documents a eu lieu hier à Alger entre le P-DG de l’ENTV, M. Hamrawi Habib Chawki, et celui de l’Institut national de l’audiovisuel (INA) français, en présence de l’ambassadeur de France à Alger.

Cette opération intervient après un accord signé entre l’Algérie et la France en décembre 2007. L’Algérie récupère donc 1 862 documents représentant un volume de 102 heures des programmes. Il est question de mettre à la disposition de l’ENTV une copie de l’ensemble de ces images détenues par l’INA et relatives à notre pays datant depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu’à 1962.

Il est désormais possible pour la télévision nationale d’exploiter ces images et de les commercialiser dans l’ensemble du territoire, dans la mesure où elles font désormais partie de son patrimoine. Des extraits de ces documents ont été diffusés hier lors de la conférence de presse animée par les P-DG des deux institutions.

Les extraits traitaient les grands événements algériens entre 1939 et 1962. Les fêtes traditionnelles, les départs pour La Mecque en 1946, les rencontres sportives, à l’exemple de la finale de la coupe d’Afrique du Nord de football, ou les catastrophes naturelles de 1945 y font partie.

Les images du bombardement de la flotte française dans le port de Mers El Kbir en 1940 y figurent également. Les archives de l’arrivée du général de Gaulle à Alger en 1958 sont aussi récupérées, de même que pour tous les documents liés à la guerre d’indépendance 1954-1962.

Du procès de l’OAS jusqu’aux rapatriés d’Algérie, autant de documents qu’il sera possible de visionner et d’exploiter à l’avenir par la partie algérienne. Ces archives symbolisent également la naissance d’une nation, puisqu’elles ont trait au référendum d’autodétermination de juillet 1962 et s’étalent jusqu’aux premiers jours de l’Algérie indépendante, en passant par les négociations d’Evian.

M. Habib Chawki a assuré que les archives seront «non seulement à la disposition des professionnels de l’audiovisuel et du cinéma, mais aussi des universitaires et des chercheurs». Mieux encore, «le grand public pourra avoir une idée de ce que notre pays n’a pu récupérer que 46 ans plus tard».

Par ailleurs, les internautes pourront également accéder à l’intégralité de ces archives sur le site www.ina.fr. Le P-DG de l’ENTV, qui affiche sa fierté, parle «d’un retour vers… l’avenir». Après la télévision, ce sera au tour de la radio de récupérer ses archives.

Même si la démarche reste techniquement compliquée, les responsables français affichent leur disponibilité à les remettre dans les plus brefs délais. N. O.