La Turquie envisage le renforcement de sa présence sur le marché

220 compagnies installées en Algérie

La Turquie envisage le renforcement de sa présence sur le marché

El Khabar, 13 avril 2010

La Turquie envisage de renforcer le rapprochement stratégique avec les pays de la rive sud de la Méditerranée, entre autres l’Algérie, et ce à travers l’intensification de la présence de ses entreprises et l’augmentation de sa participation dans les projets d’infrastructures. La présence de la Turquie dans les pays du sud de la Méditerranée intervient après les réserves relatives à son intégration à l’Union Européenne, émises par quelques pays européens, dont la France.
C’est grâce aux échanges des visites entre les hauts responsables des deux pays, durant le premier trimestre de l’année en cours, que le montant global des investissements de 220 entreprises turques installées en Algérie a atteint 350 millions de dollars. Ainsi, la Turquie est deveu l’un des pays les plus présents sur le marché algérien. En effet, le président turc, accompagné d’une délégation d’homme d’affaires, a effectué une visite en Algérie, en mars dernier. Pour sa part, le président de l’assemblée nationale turc s’est rendu en Algérie, et a débattu les moyens pour renforcer la coopération entre les deux pays.
Dans ce sens, les relations économiques et commerciales entre les deux pays ont connu une amélioration remarquable, durant les quelques dernières années. Les deux parties ont signé une convention portant sur l’approvisionnement de la Turquie en gaz naturel, jusqu’à 2014, ce qui fait de la Turquie l’un des clients potentiels de l’Algérie. En ce qui concerne les relations commerciales, la Turquie a été classée en 2009, le 6ème client et le 7e fournisseur de l’Algérie. Les exportations de l’Algérie vers la Turquie ont atteint 2.066 milliards de dollars, alors que ses importations sont estimées à 1.743 milliards de dollars.

 

13-04-2010
Par H.S/ Traduit par R.K


Un sommet Gul – Bouteflika au mois de mai prochain

Pas de visa entre la Turquie et l’Algérie

El Khabar, 13 avril 2010

Le Président turc Abdellah Gul va effectuer une visite d’état à Alger, pour s’entretenir avec son homologue algérien Abdelaziz Bouteflika le mois prochain, dans le cadre du renforcement des bonnes relations entre les deux pays. L’annulation des visas sera parmi les plus importantes décisions qui seront prises lors de cette visite qui aura un aspect économique et un autre politique.
Selon des sources bien informées, une délégation importante, comptant des ministres et des hommes d’affaires, se rendra avec le Président Gull. Il est attendu au cours de cette visite d’Etat l’annulation des visas entre les deux pays, ce qui ouvrira des nouveaux horizons en terme de projets d’investissement bilatéraux, notamment dans le domaine du tourisme, d’autant que la Turquie est devenue l’une des destinations préférés des algériens. Il va être annoncé, lors de cette visite, la mise en place de la chambre du commerce et d’industrie turque en Algérie, ont ajouté les mêmes sources. Par ailleurs, on croit savoir que les deux parties comptent programmer cette visite de mai qui convient à l’agenda des deux chefs d’état.
Il y’a lieu de rappeler que la Turquie avait déjà commencé à octroyer des visas de long séjour aux algériens, ce qui a été interprété comme un signal d’Ankara qui songe exempter les algériens du système visa, bientôt.
Il est a noter que l’ambassadeur turc avait déclaré, en mars dernier, que la valeur des investissements turques en Algérie ont atteint les 300 millions USD, ajoutant que cela reste très loin des aspirations des deux pays et loin du volume des échanges de 5 milliards USD, réalisé l’an dernier.

 

13-04-2010
Par H.Yes