Alger: Le premier tronçon du tramway mis en service demain

Alger: Le premier tronçon du tramway mis en service demain

par R.N., Le Quotidien d’Oran, 7 mai 2011

La mise en service du premier tronçon du tramway d’Alger, reliant Bordj El-Kiffan à Bab Ezzouar, dans la banlieue Est, la plus peuplée de la capitale, aura lieu dimanche. Composé de 13 stations, le tronçon Bordj El-Kiffan/Cité Zerhouni Mokhtar, long de 7,2 km en double voie, est doté de 12 rames, qui transporteront quotidiennement entre 10.000 et 15.000 personnes. Une rame est prévue toutes les 12 minutes. Cet intervalle sera réduit, au bout d’une année, à 4 minutes, selon les responsables du projet, dont les travaux ont été lancés fin 2007. La circulation des rames commencera à 6h00 et prendra fin à 21h00 et le tarif du ticket a été fixé à 20 dinars, dans l’attente des tickets magnétiques qui seront introduits à compter de juillet prochain.

L’exploitation commerciale du tramway d’Alger a été confiée à l’Entreprise de transport urbain et sub-urbain d’Alger (ETUSA). Cette mise en service a été précédée par plusieurs essais techniques et par une «marche à blanc» (circulation permanente des rames sans voyageurs) qui a duré 20 jours. Une campagne de sensibilisation a été menée par l’Entreprise du métro d’Alger (EMA), maître d’ouvrage au compte de l’Etat des projets de tramway et du métro, pour impliquer les habitants des localités de Bab Ezzouar et de Bordj El-Kiffan dans la préservation du tramway.

D’un coût global de 35 milliards de dinars, le tramway d’Alger comprend 38 stations allant de la rue des Fusillés (El-Annasser) jusqu’à Bordj El-Kiffan, soit une distance de 23,2 km. Une fois réceptionné, le tramway d’Alger assurera quotidiennement le transport de 185.000 voyageurs.

Outre le tracé initial du projet, le tramway d’Alger comprend aussi des extensions, comme celle qui reliera le futur pôle multimodal (station où le voyageur peut trouver différents moyens de transport en commun) de la rue des Fusillés à Bir Mourad Raïs, un autre quartier du centre d’Alger.

M. Amar Tou a affirmé que toutes les mesures ont été prises pour une exploitation sûre du premier tronçon du tramway d’Alger. En prévision de la mise en service de ce tronçon, «des mesures ont été prises, en collaboration avec les autorités locales, pour assurer les usagers du tramway», a expliqué M. Tou dans un entretien à l’APS.