L’Algérie a perdu 34,2 milliards $ de ses réserves de change depuis le début de la chute des cours pétroliers

L’Algérie a perdu 34,2 milliards $ de ses réserves de change depuis le début de la chute des cours pétroliers

Maghreb Emergent avec APS, Maghreb Emergent, 8 septembre 2015

Les réserves de change de l’Algérie ont perdu plus de 34,2 milliards de dollars depuis le début de la chute des prix du pétrole. De 193,269 mds de dollars à fin juin 2014, les réserves de change se sont établies à 159,027 milliards de dollars à fin juin 2015.

Les réserves de change de l’Algérie ont poursuivi leur tendance baissière pour s’établir à 159,027 milliards de dollars à fin juin 2015 contre 178,938 milliards de dollars à fin décembre 2014, a annoncé mardi à Alger le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Laksaci. A fin juin 2014, les réserves de changes étaient de l’ordre de 193,269 milliards de dollars.

Cela indique « une forte contraction » des réserves officielles de changes entre fin juin 2014 et fin juin 2015 et qui se sont contractées de 34,242 milliards de dollars en raison de « l’impact du choc externe sur la balance des paiements extérieurs de l’Algérie depuis le quatrième trimestre 2014 », a indiqué M. Laksaci lors de la présentation des tendances financières et monétaires de l’Algérie au premier semestre 2015.

Cependant, le niveau des réserves de change « reste adéquat pour faire face au choc externe en situation de très faible dette extérieure située à 3,353 milliards de dollars à fin juin 2015 », a souligné le gouverneur de la Banque centrale.