Des points de vente directe producteurs-consommateurs

Pour lutter contre la spéculation durant le Ramadhan

Des points de vente directe producteurs-consommateurs

par J. Boukraa, Le Quotidien d’Oran, 3 mai 2017

Dans le but d’assurer l’approvisionnement direct des citoyens en produits de large consommation et le renforcement du pouvoir d’achat des ménages durant le mois de Ramadhan, des points de vente repartis sur plusieurs quartiers ont été retenus pour la vente directe du producteur au consommateur. Parmi les points les plus importants, il y a lieu de signaler le palais des expositions de Medina Djedida (EMEC). Pour le lancement de cette opération visant l’organisation de marchés spécifiques, et ce en coordination avec les services de l’agriculture, de l’industrie, de la pêche, de l’artisanat ainsi que des industriels et des producteurs, une rencontre regroupant les membres de l‘Union générale des commerçants et des artisans algériens et les autres acteurs du secteur du commerce est prévue incessamment.

A cette occasion, les organisateurs de cette manifestation invitent l’ensemble des industriels et producteurs à contribuer massivement à la réussite de cette opération à travers un approvisionnement régulier de ces espaces spécifiques à des prix raisonnables. Cet acte constitue une autre occasion pour l’amélioration de l’effort et de la qualité du produit national, la mise en relation des différents opérateurs nationaux intervenant sur le marché et une rationalisation des importations. L’atteinte des objectifs attendus de cette initiative permettra, sans doute, de promouvoir et de protéger le produit national ainsi que la sauvegarde et la création des emplois et par conséquent la fin de la dépendance de notre économie des recettes des hydrocarbures. Près de 60 producteurs (viande, fruits et légumes, huile, produits de base, semoule, farine, boissons, produits laitiers, entre autres) prendront part à cette manifestation. Des stands réservés à l’habillement et la chaussure seront aussi proposés aux consommateurs. L’objectif de cet évènement est aussi de renforcer l’acte d’achat du produit national par le consommateur algérien et de mieux connaître l’éventail des produits et services disponibles sur le marché. Cette opération vise à faire face à la spéculation durant ce mois sacré et la promotion des produits locaux. D’autre part, une foire spéciale Chaabane sera ouverte quelques jours avant Ramadhan. Ce genre de manifestation économique vient à point nommé puisque le gouvernement est plus que jamais déterminé à donner une nouvelle impulsion à l’appareil de la production nationale, considéré comme principal levier de diversification de l’économie du pays.