L’ONS confirme une stagnation malgré une légère hausse

Production industrielle du secteur public

L’ONS confirme une stagnation malgré une légère hausse

Par : Rédaction de Liberté, 7 avril 2010

La production industrielle du secteur public national a affiché une reprise avec une hausse de 1,3% au 4e trimestre 2009 après une hausse similaire au 1er trimestre et deux baisses consécutives aux 2e et 3e trimestres (-1,3% et -1,2%), traduisant une stagnation en 2009 par rapport à 2008, selon l’ONS.

Les industries hors hydrocarbures, quant à elles, ont observé une progression de 1,4% au dernier trimestre 2009, et une hausse relativement importante de 3% durant l’année écoulée par rapport à 2008, indique un rapport de l’Office national des statistiques (ONS) dont l’APS a obtenu une copie. L’organisme des statistiques relève, en revanche, une hausse “timide” de 0,7% des industries manufacturières pour l’année grâce à une hausse de 1,4% au cours du dernier trimestre. La tendance annuelle de la production industrielle résulte essentiellement d’une “chute importante” des niveaux de production des hydrocarbures aux trois premiers trimestres de l’année respectivement de -9,9%, -8,7% et -3,6% avec une reprise au 4e trimestre (+1,1%) pour totaliser un chute globale de 5,4% pour toute l’année (-2,4% en 2008). Le dernier trimestre de l’année écoulée s’est caractérisé essentiellement par des hausses importantes des niveaux de production des secteurs “chimie, caoutchouc et plastique” (21%), énergie (5,2%), et matériaux de construction (4,1%), selon les statistiques de l’office. Cette baisse est due principalement aux décroissances enregistrées par la production du pétrole brut et gaz naturel avec -7,1%, et de la liquéfaction de gaz naturel avec -3,4%. L’ONS relève toutefois une croissance importante du secteur de l’énergie qui a réalisé l’année dernière une hausse moyenne de 7,2%. Le secteur des mines et carrières a connu une hausse de 3,4% en 2009. L’évolution dans ce secteur est caractérisée par des variations au niveau de l’extraction de pierres, argile et sable (14,6%), l’extraction du sel (5,1%) et de minerai de fer avec 1,1%. Les industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE) ont connu une hausse relativement importante avec 6,4% en 2009. Toutes les branches de la filière ont connu des hausses, les plus importantes étant celles de la sidérurgie, transformation de fonte et acier (+52,7%), construction des véhicules industriels (36,3%), fabrication des biens d’équipements mécaniques (44,5%) ainsi que les biens d’équipement métalliques avec 45,2%. L’industrie de la chimie, caoutchouc et plastique a réalisé une croissance de 2% en 2009, grâce à la hausse de la production des branches “peintures” (+7,1%), “produits pharmaceutiques” (+10,4%) et industries chimiques minérales de base avec 11,3%. Le secteur des textiles a connu une évolution positive avec 1,2% en 2009, grâce notamment à la filière “biens de consommation” qui a augmenté de 10,9%. Le niveau de production dans le secteur des matériaux de construction a légèrement fléchi en 2009 affichant une baisse de 1%, en raison exclusivement de la baisse importante (15,8%) de la fabrication des produits en ciment et matériaux de construction divers. Parmi les branches qui ont connu le plus de difficultés au cours de l’année écoulée, figurent les industries du bois, liège et papier (-21,4%), cuirs et chaussures (-12,1%), et industries agroalimentaires avec -9,1%, selon l’ONS. En 2008, la production industrielle du secteur public national a enregistré une hausse de 1,9%, avec 4,3% hors hydrocarbures et 1,9% pour les industries manufacturières.