Secteur des mines: Un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars en 2008

Secteur des mines

Un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars en 2008

Par :Rubrique Economie, Liberté, 31 août 2009

Depuis la promulgation de la loi minière, en juillet 2001, la branche a lancé 27 actions de promotion de la petite et moyenne mine ayant permis d’octroyer 978 titres miniers qui ont généré 7,1 milliards de dinars, versés au Trésor public.

Les opérations d’adjudication lancées entre 2000 et 2008 ont permis d’octroyer 978 titres miniers, dont 575 titres pour l’activité exploration, et 403 titres pour l’exploitation, relève le bilan des réalisations du secteur de l’énergie et des mines 2000-2008. Depuis la promulgation de la loi minière, en juillet 2001, la branche mines et carrières a lancé 27 actions de promotion de la petite et moyenne mine ayant permis d’octroyer 978 titres miniers qui ont généré 7,1 milliards de dinars, versés au Trésor public, précise le document dont l’APS a obtenu une copie.
En 2008, les recettes d’adjudication ont atteint 3,7 milliards de dinars, en hausse de 3 milliards de dinars en comparaison avec le montant réalisé l’année précédente. Selon ce même document, le cadastre minier compte 2 219 titres octroyés à fin 2008, essentiellement pour les petites et moyennes mines, qui représentent 80% du portefeuille des titres. Par ailleurs, la branche mines a réalisé un chiffre d’affaires de 78,8 milliards de dinars en 2008, contre 68 milliards de dinars l’année précédente (+16%). La part des entreprises privées constitue 68% du montant global de ce chiffre d’affaires, précise la même source. Durant la période 2000-2008, le chiffre d’affaires des entreprises minières a augmenté à raison de plus de 23% par an, soit un accroissement annuel de 8 milliards de dinars.
La valeur ajoutée de la branche mines et carrières du secteur public a enregistré au cours de cette période une croissance annuelle moyenne de l’ordre de 15%, soit 7 milliards de dinars par an. D’autre part, la production de cette branche a augmenté “considérablement” depuis l’entrée en application de la loi minière, plus précisément pour celle des agrégats. Le secteur privé a enregistré globalement une “évolution positive”, particulièrement dans la production d’agrégats et de sel. Ainsi la production du phosphate en 2008 a été particulièrement stable comparée à celle de 2007, soit à 1,81 million de tonnes. La production du fer a atteint 2,08 millions de tonnes en 2008, contre 1,98 million de tonnes en 2007, soit une hausse de 4,3%.
Pour sa part, la production de l’or a atteint 647 kg en 2008, son plus haut niveau depuis 2002, soit une augmentation de 174% par rapport au niveau de production de l’année 2007. Concernant ses ressources humaines, la branche mines est forte d’un effectif de 27 550 agents à fin 2008, contre 22 250 en 2000. Le secteur privé a créé à lui seul plus de 17 000 postes de travail.
Cet effectif s’est caractérisé durant la période 2000-2008 par un accroissement moyen des nouveaux postes de 2,7% par an, soit 663 nouveaux postes créés chaque année.