Loi de finances 2016 : L’électricité et les carburants plus cher

Loi de finances 2016 : L’électricité et les carburants plus cher

Maghreb Emergent, 9 septembre 2015

La baisse des prix du pétrole de plus de 60% en une année, pousse le gouvernement à chercher de nouvelles ressources. Dans cette quête, les pouvoirs publics ciblent les produits notamment les carburants et l’électricité.

Selon le quotidien électronique TSA, le gouvernement prévoit d’augmenter la TVA de l’électricité et du gasoil, dans la loi de finance 2016, de 7% à la norme applicable de 17%. Sera soumise à cette augmentation de TVA, toute consommation d’électricité dépassant les 125 Kilo Watt Heure (kwh). La consommation électrique entre 0 et 125 kwh sera maintenue à 7 %, dans la loi de finance 2016.

La même source note que le gouvernement compte relever prix de l’essence à travers une nouvelle disposition fiscale touchant les produits pétroliers. Cette disposition contenu dans le projet de la loi de finance 2016, prévoit une « augmentation des tarifs de la TPP (Taxe sur les produits pétroliers) à hauteur de 2,91 dinars par litre pour l’essence (super, normal et sans plomb) et de l’ordre de 2,66 dinars le litre pour le gasoil si le taux de TVA de 7 % reste inchangé », rapporte le quotidien.

Aussi, le taux de la TVA, sera-t-il relevé au taux normal de 17 % pour les opérations d’accès à internet à travers la 3G mobile. Toutefois, il est précisé dans cet avant projet de loi de finance 2016, que l’accès à internet à travers un fournisseur d’accès à internet (FAI) au moyen de la téléphonie fixe, sera maintenue au taux habituel de 7%.

La même source informe que cet avant-projet de LF2016, prévoit également d’instaurer un droit de douane de 30 % sur les importations de matériels informatique (ordinateur complet, PC portable complet, serveur tour et rack), et d’élever de 1 % à 2 %, la taxe sur le chiffre d’affaires des opérateurs de téléphonie mobile.