L’Allemande Linde achète l’Entreprise Nationale Algérienne des Gaz Industriels

Le Conseil des Participations de l’Etat donne son accord

L’Allemande Linde achète l’Entreprise Nationale Algérienne des Gaz Industriels

El Khabar, 10 mars 2007

Le Conseil des Participations de l’Etat a approuvé l’achat de l’Entreprise Nationale Algérienne des Gaz Industriels par la compagnie Allemande « Linde ». Cette opération va permettre au groupe Allemand d’élargir ses activités à plusieurs régions Africaines, en commençant par l’Algérie surtout avec la réalisation du complexe de production d’Hélium de Skikda.

La décision du Conseil confirme l’opération entreprise par la compagnie Allemande à la fin du mois d’Avril de l’année dernière, et la transaction remportée alors qu’elle était en compétition avec la compagnie Française « Air Liquide », qui activait en Algérie avant l’indépendance.

La compagnie Allemande va bénéficier des structures existantes en les réhabilitant et en les modernisant, en plus de développer les outils et les méthodes de gestion afin de diversifier la production, surtout que l’entreprise Algérienne possède sept unités de production à Reghaia, Arzew, Annaba et Constantine.

Il est à noter que l’Allemande Linde a signé deux contrats pour deux projets de partenariat avant d’acquérir l’Entreprise Nationale Algérienne des Gaz Industriels, dont un contrat avec cette dernière à Hassi Messaoud pour produire le gaz industriel et un second avec Sonatrach en investissant 85 millions d’euros pour produire de l’hélium. Le second projet est considéré comme le plus important après celui du groupe Henkel, qui a racheté l’Entreprise Nationale Algérienne de Détergeant, Inad, et le partenariat entre la Société Nationale de Véhicules Industriels et ZF pour la production de boîtes de vitesse.

2007-03-10
Par S. Hafid