Ali Haddad: «L’Algérie ne connaîtra pas la crise»

Ali Haddad l’a déclaré depuis Médéa :

«L’Algérie ne connaîtra pas la crise»

Le Soir d’Algérie, 29 août 2015

La principale organisation patronale du pays, le Forum des chefs d’entreprises, ne voit pas du même œil la situation économique marquée par l’effondrement des recettes financières du pays. Se voulant rassurant, le président du FCE, Ali Haddad, estime que, l’Algérie possède les moyens pour faire face à cette crise. «Ceux qui font peur aux Algériens, aux promoteurs et aux industriels en disant que l’Algérie va s’écrouler, que Dieu leur accorde un peu de rationalisme et de sagesse pour changer leur propos», selon M. Haddad.

Salah Benreguia – Alger (Le Soir) – Depuis Médéa, où il a inauguré jeudi dernier le bureau du FCE, son patron a saisi cette occasion pour répliquer aux gens qui « l’accusent de dicter des mesures au gouvernement». «Ces gens là veulent déstabiliser le pays et font du bruit. Notre pays ne sera plus déstabilisé, le peuple algérien en est conscient. Les dix années de terrorisme nous suffisent», a répondu Ali Haddad en marge de cette rencontre. Et de tenter de rassurer que «l’Algérie se porte bien et commence à mettre tous les moyens pour renforcer l’investissement». «Aujourd’hui, les pouvoirs publics sont conscients que le développement du pays ne se fera que par l’entreprise. Celle-ci est le pivot du développement et de toute industrie de qualité et de toute la productivité», a-t-il fait savoir. Et de signaler que «le FCE n’accepte pas la paupérisation de l’Algérien». Le patron des patrons a plaidé, dans le même sillage que «les prix des produits subventionnés doivent être révisés».
«Il faut prendre en considération les salariés et penser aux Algériens qui ne peuvent pas boucler leurs fins de mois. Nous sommes très clairs, nous disons que le soutien social doit être orienté à ceux qui ont en besoin», selon Ali Haddad.
Par ailleurs, la cérémonie d’inauguration officielle du bureau du FCE au niveau de la wilaya de Médéa s’est déroulée en présence de chefs d’entreprises ainsi que de représentants des autorités locales.
Dans son discours d’inauguration, le patron des patrons a fait savoir que le FCE «est et restera le partenaire idéal et l’allié naturel des pouvoirs publics dans la recherche de solutions propices à la construction d’une économie prospère».
«Je me félicite à cette occasion de la qualité du dialogue avec les pouvoirs publics qui a abouti à des décisions courageuses et encourageantes pour l’entreprise tout en préservant l’intérêt suprême du pays», a souligné Ali Haddad. Et d’ajouter qu’il «est heureux de constater que nos revendications sont prises en compte».
«Je me réjouis que sur nos propositions, de nouvelles mesures de la loi de finances complémentaire 2015 relative à la concession du foncier industriel destiné à la réalisation des projets d’investissement ont été introduites. Cette décision favorisera le développement local et désenclavera les régions du pays qui souffrent d’isolement tout en facilitant aux entrepreneurs l’accès au foncier. Nous sommes sur la bonne voie pour solutionner définitivement le problème du foncier industriel et faciliter l’acte d’entreprendre et d’investir», a expliqué plus loin le président de la plus grande organisation patronale algérienne.
Le FCE, aux dires de M. Haddad, salue également l’opération lancée à l’intention des opérateurs du secteur informel afin de leur faciliter la régularisation de leur situation ainsi que la décision de dépénalisation de l’acte de gestion en faveur des gestionnaires publics. «Ce sont des décisions que nous encourageons vivement car elles s’inscrivent en droite ligne avec nos propositions. Nous estimons cependant qu’il faut après un certain temps faire une évaluation afin de mesurer leur degré de réussite et jauger leur efficacité et leur impact», a noté M. Haddad.
En outre, le président du FCE a lancé depuis la wilaya de Médéa l’opération «un cartable pour l’avenir», organisée dans le cadre du programme FCE solidaire. Cette action a été rendue possible grâce à la générosité des membres du forum. «Notre présence parmi vous aujourd’hui marque une fois encore l’attachement singulier du FCE et son engagement indéfectible aux régions, à leurs potentialités reconnues et leurs valeurs entrepreneuriales mais également sociétales et culturelles très riches», a souligné à cette occasion Ali Haddad. «Nous souhaitons inscrire dans la durabilité nos actions de solidarité, et les organiser autour de notre projet futur de la Fondation FCE», a-t-il relevé.
S. B.