Autoroute Est-Ouest : Les restaurants, motels et boutiques de Naftal

Autoroute Est-Ouest : Les restaurants, motels et boutiques de Naftal

par B. M., Le Quotidien d’Oran, 13 août 2008

L’Entreprise nationale de commercialisation et de distribution des produits pétroliers et dérivés, Naftal, veut investir dans des activités « non fioul » et mettre une touche esthétique au projet de l’autoroute Est-Ouest. Des services de restauration, motels, boutiques et entretien mécanique rapide des véhicules. C’est dans ce créneau que Naftal compte investir en développant des partenariats avec des sociétés étrangères. Des discussions, dans ce sens, sont en cours actuellement entre les deux parties dans le but d’étudier les propositions en matière de prestation « non fioul ». Le ministre des Travaux publics a insisté, depuis le lancement de ce grand projet, sur le côté esthétique qu’il estime nécessaire dans la conception de ce projet. 25 milliards de mètres carrés d’espaces verts avec plantation d’arbres tels que palmiers, orangers et oliviers, des aires de détente, des hôtels, des restaurants, des boutiques sur les deux rives de l’infrastructure. Voilà le décor qui sera offert aux usagers, une fois ce projet achevé. Ceci en plus des travaux complémentaires d’ordre esthétique et de sécurité tels l’éclairage, les bordures, les fosses d’écoulement d’eau.

Lors de ses visites effectuées sur chantier dans les wilayas concernées par ce projet, le ministre a exhorté tous les responsables locaux à veiller sur le côté esthétique de cette opération, et exigé que le reboisement soit réalisé en parallèle avec l’avancement des travaux. Toutes les réalisations doivent répondre aux normes internationales.

C’est dans ce cadre que Naftal a entamé une opération de rénovation et de modernisation de ses stations notamment la mise à niveau des 673 stations (333 en gestion directe et 340 en gestion libre) et veut aussi se lancer dans des activités « non fioul ». Un projet qui va concerner dans une première phase, selon l’APS, certaines stations de gestion directe qui ont été choisies en raison de leur emplacement sur les grands axes routiers et de leur superficie disponible pour accueillir ces nouvelles activités. L’élargissement de ses prestations de services s’explique surtout par rapport à l’immense projet de l’autoroute Est-Ouest, en cours de réalisation, à proximité duquel l’entreprise ambitionne de développer son réseau de points de vente par la création de nouvelles stations autoroutières.

Pour ce faire, cette filiale de Sonatrach a sollicité l’Agence de gestion des autoroutes (AGA), organisme chargé de la gestion, de l’exploitation et de l’entretien du réseau autoroutier, pour mettre en place quelques stations sur les tronçons déjà achevés de ce projet. Les stations les plus fréquentées vont être réaménagées selon un design conçu par une entreprise turque. Jusqu’à maintenant, 13 stations à Alger et à Oran ont été déjà réceptionnées alors que 36 sont en chantier, selon Naftal. Pour la création de nouvelles stations, Naftal compte soumissionner auprès de l’AGA, une fois ce projet autoroutier achevé, afin d’obtenir des concessions. L’entreprise � »est en mesure de décrocher plusieurs concessions même en présence de la concurrence, au regard des moyens qu’elle dispose et de l’expérience qu’elle capitalise », ont déclaré les responsables de cette société à l’APS.

Quant à la forme de ce partenariat, elle n’a pas été encore définie entre l’opérateur historique dans la distribution et la commercialisation des produits pétroliers et les partenaires étrangers avec qui elle est en discussion.

Le développement des activités non fioul � »devrait générer aux stations services de Naftal des rentrées d’argent conséquentes comme c’est le cas en Europe où ces services contribuent à hauteur de 65% du chiffre d’affaires des stations d’essence », selon les responsables de Naftal.