Sidi Bel Abbès : Grève sur les chantiers de l’autoroute Est-Ouest

Sidi Bel Abbès : Grève sur les chantiers de l’autoroute Est-Ouest

El Watan, 9 septembre 2009

Depuis lundi, les dix entreprises de transport public assurant l’approvisionnement en agrégats des chantiers de l’autoroute Est-Ouest (tronçon de Sidi Bel Abbès) sont en grève.

Une flotte de plus de 350 camions de transport n’assure plus le service sur quatre grands chantiers de l’autoroute (Sidi Bel Abbès-ville, Zahana, Aïn El Berd et Sidi Ali Boussidi) confiés au groupement chinois CITIC-CRCC. Le tronçon autoroutier traversant le territoire de la wilaya de Sidi Bel Abbès totalise 72 km. Dans une déclaration remise à la presse, les responsables de ces entreprises privées de transport ont motivé leur action par le retard accusé par les Chinois dans « le paiement des prestations de transport d’agrégats, dont le versement est bloqué depuis le mois d’avril 2009 ». Les transporteurs révèlent que le paiement des prestations se faisait sur la base du prix de la tonne kilométrique et s’effectuait le 15 de chaque mois. Selon eux, de nombreux chantiers de l’autoroute, à l’ouest du pays, ont été affectés par ces retards qui leur ont causé des préjudices énormes.

Il a fallu l’intervention du ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, en août dernier, pour débloquer la situation. « Malheureusement, les bases vie relevant de la sous direction n°3 du groupement CITIC-CRCC, établies à Sidi Bel Abbès, n’ont pas procédé à la régularisation des transporteurs, contrairement à leurs collègues de Mascara, Chélif et Oran », regrette un transporteur de Batna assurant, à partir de la carrière de Chetouane, l’approvisionnement de la base 3 à Aïn El Berd, distante de 68 km de la carrière d’agrégats. « En l’absence de réaction de la part des pouvoirs publics, le mot d’ordre de grève sera inévitablement maintenu », affirment les transporteurs, tout en demandant l’intervention du ministère des Travaux publics pour régulariser leur situation.

Par M. Abdelkrim