Des dizaines d’enseignants contractuels sans salaire depuis deux ans

Béjaïa

Des dizaines d’enseignants contractuels sans salaire depuis deux ans

par Nourredine Cherfa, Le Jeune Indépendant, 5 janvier 2008

Les enseignants contractuels du secteur de l’éducation à Béjaïa sont dans une situation intenable, au point de manifester une grande colère. Et pour cause ! Ils n’ont pas perçu de salaires depuis deux ans. Des dizaines d’enseignants des divers paliers n’ont cessé d’interpeller la direction de l’éducation, tout au long de ces derniers mois, afin qu’il soit procédé à l’assainissement de leurs arriérés de salaires, d’autant qu’ils subissent de plein fouet les effets de la cherté des produits de large consommation, à l’ombre d’une érosion du pouvoir d’achat sans précédent.

Le ministère de tutelle a été saisi plusieurs fois, le mois dernier, pour intervenir auprès de ladite direction afin de mettre fin à leur inquiétante situation. Cela d’autant que, selon eux, cette direction semble ignorer le calvaire enduré quotidiennement par ces enseignants qui peinent à faire face à certaines dépenses pour rejoindre leurs lieux de travail, pour la plupart situés dans des communes et villages enclavés.

A cela se greffent, selon leurs propos, d’autres problèmes liés notamment à la préparation des cours, qui se fait toujours au prix d’efforts colossaux, que ce soit en termes de temps ou d’argent, pour être au diapason des nouveaux programmes de la réforme du secteur.

Une situation qui les pénalise lourdement et pour laquelle ils demandent à être rétablis dans leurs droits, sur la base de leur expérience acquise après de longues et dures années de travail et d’adaptation aux nouveaux programmes d’enseignement.

«La direction de l’éducation ne s’est jamais souciée de pallier au déficit chronique du corps enseignant», soulignent également ces enseignants, dans une déclaration rendue publique dernièrement. Et de déplorer, avec force, le silence des autorités concernées, en dépit des multiples réclamations formulées.

N. C.