Société : Net recul de l’analphabétisme

Société : Net recul de l’analphabétisme

El Watan, 7 janvier 2016

L’Algérie a opéré un bond qualitatif en matière d’alphabétisation, le taux d’analphabétisme ayant reculé à 12% en 2016 grâce à la stratégie nationale d’alphabétisation, a indiqué jeudi un communiqué de l’association Iqraa.

«L’Algérie a opéré un bond qualitatif grâce à la stratégie nationale d’alphabétisation» puisque le taux d’analphabétisme a reculé de 31% en 1998 à 12% en 2016, a précisé l’association algérienne d’alphabétisation Iqraa, à l’occasion de la Journée arabe d’alphabétisation, célébrée le 8 janvier. L’association a précisé que 1 781 000 personnes, dont 1 643 906 de femmes, avaient bénéficié de ses programmes d’alphabétisation, ajoutant avoir créé 15 centres de proximité d’alphabétisation, de formation et d’intégration des femmes et des filles en milieu rural, en collaboration avec les autorités locales et des entreprises privées.

Iqraa encourage l’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans ses programmes et accorde un intérêt particulier à la formation des encadreurs, a indiqué la même source. L’association a, par ailleurs, estimé qu’en dépit des efforts consentis par les Etats arabes au cours de la décennie écoulée et de l’adoption de la plupart des recommandations internationales issues des différents sommets tenus, l’analphabétisme continue de menacer les peuples arabes, notamment les femmes et les jeunes.

En effet, le nombre d’analphabètes dans le Monde arabe a augmenté, passant à 96 millions d’individus, selon les chiffres de l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (Alecso). A cet égard, l’association Iqraa exhorte le réseau arabe d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes et les peuples arabes à «unifier leurs efforts pour élaborer des programmes d’alphabétisation efficients». L’association Iqraa organise, à l’occasion de la Journée arabe d’alphabétisation, des portes ouvertes et des expositions mettant en avant les programmes et les mécanismes d’alphabétisation existant en Algérie ainsi que des campagnes de sensibilisation auprès des filles dans les régions rurales.
APS