50.000 logements seront distribués

50.000 logements seront distribués

L’Expression, 24 Février 2011

Le Conseil des ministres de mardi dernier a annoncé de nouvelles mesures facilitant l’accès des jeunes au logement.

Conscient de l’enjeu que constitue le logement dans la stabilité sociale, l’Etat algérien multiple les mesures en vue de développer davantage ce secteur. A l’origine, à maintes reprises, des émeutes qui éclatent aux quatre coins du pays, le logement figure parmi les grands soucis des citoyens et parmi les préoccupations de l’Etat. Outre les mécanismes mis en place et les programmes inscrits dans le nouveau plan quinquennal, l’Etat algérien met la main à la poche et réitère son soutien à ce secteur. Vu que les jeunes célibataires ou les jeunes couples ont moins de chance de bénéficier d’un toit, le dernier Conseil des ministres a décidé l’inscription d’un nouveau programme additionnel de 50.000 logements promotionnels pour cette année. Ledit programme sera réservé aux jeunes, sous la forme de vente à tempérament. L’accès au logement pour les jeunes, et pour les citoyens, sera sensiblement facilité, sinon amélioré après les mesures prises par le dernier Conseil des ministres.
Parmi celles-ci, figurent la mise en place d’un fonds de garantie du crédit bancaire au profit des citoyens désireux d’acquérir ou de construire leur propre habitation. Afin d’accompagner et de dynamiser ce programme, plusieurs décisions ont été arrêtées. Il s’agit de la réalisation en urgence d’un recensement des assiettes foncières devant accueillir les programmes de logements non encore mis en chantier, l’augmentation du lancement du programme quinquennal de logements, l’accélération du lancement de 400.000 unités de logements ruraaux, la dynamisation du logement promotionnel aidé, en encourageant les banques publiques à s’engager davantage dans ce segment, aux côtés des promoteurs et dans la création de leur propre filière de promotion immobilière, l’amélioration des capacités de réalisation de logements, y compris à travers la modernisation des entreprises publiques du bâtiment, l’allègement des procédures entourant la construction des logements.
Dans ce sens, le chef de l’Etat a insisté, dans son intervention, sur le suivi de ce programme de travail et sur l’accélération de la distribution de tous les logements déjà livrés par les promoteurs. Le Président de la République a instruit le gouvernement pour que tout le programme inscrit soit mené et achevé dans l’équité et la transparence, avant la fin du mois de juin prochain.

Tahar FATTANI