Habitat: Vers de nouveaux mécanismes d’aide au logement

Habitat: Vers de nouveaux mécanismes d’aide au logement

par Synthèse: M. M., Le Quotidien d’Oran, 9 septembre 2009

La réunion d’évaluation consacrée au secteur de l’Habitat et de l’Urbanisme a permis au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, de prendre connaissance des grandes lignes du programme quinquennal 2010-2014 et de suivre la mise en oeuvre du programme national de logements et d’amélioration urbaine.

En matière de réalisation de logements durant le précédent quinquennat, le premier responsable du secteur, Noureddine Moussa, a fait état de près de 920.000 unités à juin 2009, dont 58 % en milieu urbain et 42 % de logements ruraux. Les livraisons atteindront, à la fin de l’année en cours, près de 1.050.000 logements. Dans le secteur de l’Urbanisme, les 5 dernières années ont permis la mise à jour des plans directeurs d’aménagement et d’urbanisme (PDAU) dans 1.050 communes, l’achèvement de près de 5.000 plans d’occupation des sols (POS), et la réalisation de plus de 1.000 études géotechniques d’urbanisation pour la prévention des risques majeurs. En outre, un vaste programme d’amélioration urbaine a été également réalisé, notamment en matière de viabilisation et d’amélioration du tissu urbain dans 12.000 sites à travers le territoire national.

Pour ce qui est des grandes lignes du programme du secteur de l’Habitat et de l’Urbanisme, pour la période 2010-2014, le ministre a exposé les dispositions prises pour la livraison d’un million de logements urbains et ruraux, ainsi que les programmes en cours de mise en oeuvre pour renforcer la production de ciments et autres agrégats requis, afin d’améliorer la disponibilité de matériaux de construction. Il est envisagé le lancement d’un programme de modernisation des entreprises publiques de réalisation viables ainsi que le développement des entreprises privées locales de construction et ce, dans le cadre de mesures destinées à promouvoir les petites et moyennes entreprises (PME). Noureddine Moussa prévoit pour la période à venir la poursuite des opérations d’amélioration urbaine, dont le parachèvement des révisions des plans d’urbanisme, ainsi que la mise en oeuvre de la loi relative au parachèvement des constructions.

Après cet exposé du ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, le président de la République a instruit le gouvernement à «s’investir, dès à présent, pour garantir la livraison d’un nouveau million de logements durant ce quinquennat», considérant que «la maîtrise définitive de la crise de logement passe par diverses approches complémentaires que nous devons conforter ou mettre sur pied». Il a insisté pour «la construction de logements sociaux locatifs doit se poursuivre au profit des seuls revenus modestes». Les autres catégories de revenus, «notamment pour les revenus moyens», devraient aussi être encouragées vers la promotion immobilière urbaine et rurale, a indiqué le président de la République.

A ce propos, le chef de l’Etat a chargé le gouvernement «de mettre en place de nouveaux mécanismes d’appui au coût du crédit logement» autres que l’aide à l’accès aux crédits pour la promotion immobilière décidée récemment en faveur des fonctionnaires.

Bouteflika a également insisté sur la nécessité «de poursuivre la lutte contre l’habitat précaire, à travers des réalisations de logements au profit des personnes concernées déjà recensées, et d’appliquer la loi contre toutes tentatives de faire perdurer ce phénomène portant atteinte à l’intégrité urbaine des villes du pays». Concernant la prise en charge du cadre bâti et la généralisation progressive d’un urbanisme de qualité, le président de la République considère que «les premiers résultats atteints dans ce domaine doivent nous encourager de sorte, à mettre définitivement un terme aux livraisons de logements sans parachèvement de toutes les viabilisations requises, tout comme la réhabilitation du vieux bâti doit se poursuivre en intégrant la contribution financière des propriétaires publics ou privés des bâtisses».