Sécurité sociale/ Vers l’abandon des allocations familiales par l’Etat

Sécurité sociale/ Vers l’abandon des allocations familiales par l’Etat

Algérie Focus, 13 mars, 2016

Le gouvernement renoncera-t-il, petit à petit, aux allocations familiales ? L’idée est une nouvelle fois sur la table et les autorités semblent vouloir aller vers cette option maintes fois abandonnée. C’est du moins ce qu’a laissé entendre Mohamed El Ghazi, ministre du Travail et de la Protection sociale.

Il a déclaré que «la situation ne peut plus continuer» et que l’Etat «ne doit plus payer les allocations familiales» à la place des entreprises. Selon le journal Echorouk qui a rapporté ces propos, les autorités vont commencer à se désister des allocations familiales auprès des entreprises étrangères avant d’étendre cela aux sociétés nationales.

Mais selon la même source, cette éventualité ne peut pas être réalisée dans l’immédiat. Elle va d’abord être proposée au débat lors de la prochaine Tripartite. Ce sera à cette occasion que les trois partenaires sociaux (UGTA, gouvernement et patronat) vont trancher une des questions qui restent suspendues depuis au moins une dizaine d’années.

Cela fait des années en effet que cette question d’allocations familiales se pose avec acuité. Car, pour tenter de booster l’emploi, les autorités ont décidé de prendre en charge les allocations familiales, très lourdes selon les employeurs. Mais avec le temps, les charges deviennent difficiles à supporter pour une sécurité sociale déficitaire.

Il reste maintenant à savoir si les employeurs acceptent une telle éventualité. Surtout que beaucoup d’entre eux ont déjà décidé, par le passé, de ne pas recruter du personnel marié. Cela risque également de priver des milliers de salariés d’allocations familiales.

Essaïd Wakli