Affaire Khalifa: «Deneuve et Depardieu payés 600 000 francs»

AFFAIRE KHALIFA

«Deneuve et Depardieu payés 600 000 francs»

El Watan, 3 juin 2004

Abdelmoumen Rafik Khalifa est toujours sous le feu des projecteurs après les révélations de la chaîne de télévision française TF1 sur ses relations avec le monde du showbiz.

L’émission «Le droit de savoir», diffusée mardi soir, et qui traitait des revenus cachés des stars, a dévoilé, témoignages à l’appui, des détails sur ce qui est désormais appelé «la méthode Khalifa». Selon la chroniqueuse mondaine Agathe Godard, Abdelmoumen Rafik Khalifa l’aurait sollicitée pour approcher et utiliser l’image de stars internationales. «Deux noms se sont rapidement dégagés, Gérard Depardieu et Catherine Deneuve. Lors du match entre l’Olympic de Marseille et la sélection algérienne, qui a eu lieu à Alger, les deux acteurs ont été payés 600 000 francs pour y assister, alors que Catherine Deneuve est connue pour ne pas apprécier les joutes footballistiques», a-t-elle affirmé. Concernant la négociation du tarif de cette «prestation d’image de marque», Agathe Godard a expliqué qu’il n’y avait pas de problème entre Moumène Khalifa et Gérard Depardieu et que ce dernier s’était simplement aligné sur le tarif de Catherine Deneuve. La chroniqueuse a évoqué la cérémonie de lancement de K-TV et de K-News, qui a eu lieu dans une somptueuse villa, payée 30 millions de dollars, et qui a vu la présence d’une pléiade de célébrités. Agathe Godard se disait étonnée de voir réunies des stars telles que Bono, Sting et Pamela Anderson. «Tous disaient qu’ils étaient venus par « amitié pour Moumène », mais j’ai appris qu’ils avaient été payés : avions privés, suites dans des palaces et limousines avec chauffeurs ont été le lot de ces stars», a-t-elle dit. Agathe Godard est aussi l’auteur d’un best-seller, Meurtres dans la jet-set (Michel Laffont), qui a été l’un des succès de l’été dernier en France.

Par Akram Kharief