Gazprom s’installe en Algérie

Après que l’accord conclu entre l’Algérie et la Russie ait suscité les craintes de l’Europe

Gazprom s’installe en Algérie

El Khabar, 12 juin 2008

L’ouverture officielle d’un Bureau de la compagnie Russe « Gazprom », à Ben Aknoun à Alger, sera annoncée aujourd’hui. Elle est intervenue pour concrétiser l’accord entre la compagnie Russe Gazprom et son homologue algérienne « Sonatrach ».
L’ouverture de ce bureau concrétise l’accord entre la compagnie nationale Sonatrach et son homologue Russe « Gazprom », portant la coopération bilatérale entre les deux pays dans le domaine gazier.
Selon le communiqué publié par l’Ambassade de Russie en Algérie, l’inauguration officielle de ce bureau aura lieu en présence du Vice président du Conseil d’Administration de Gazprom, M. Alexander Medvedev, et le Vice président de Sonatrach, M. Chawki Rahal, en plus de l’Ambassadeur de la Fédération de Russie à Alger, M. Alexander Egorov.
Pour rappel, l’accord conclu entre les deux compagnies, porte sur la réalisation de projets en partenariat dans le domaine de la liquéfaction du gaz naturel et le forage, en plus du transport par pipelines.
Cet accord conclu, entre les deux pays, en fin 2006 a suscité les craintes des pays européens. Il a été interprété comme la création d’une « Opep du Gaz », étant donné que l’accord stipule la possibilité de monopoliser les prix et quantités exposées sur le marché européen par les pays exportateurs, étant donné que ces pays sont les fournisseurs les plus importants de l’Europe en gaz, avec plus de 36%.
L’idée de la création d’un cartel de gaz était posée mais n’a pas été développée. Elle n’a pas été sérieusement discutée, jusqu’à présent, par les pays producteurs et exportateurs de pétrole.

 

12-06-2008
Par S. Yousfi/ Rubrique Traduction