1992

1993

1994

1995

1996

1997 (jan-juin)

1997 (juil-déc)

1998 (jan-juin)

1998 (juil-déc)

1999 (jan-juin)

1999 (juil-déc)

2000 (jan-juin)

2000 (juil-déc)

2001 (jan-juin)

2001 (juil-déc)

2002

2003

2004

2005

2006

 

 
 

CHRONOLOGIE 2007

16e année de violences politiques en Algérie

Etablie par Salah-Eddine Sidhoum, publiée par Algeria-Watch, 1 février 2008

L’Algérie meurtrie vient de boucler sa 16e année de violences politiques. 596 morts et 883 blessés est le bilan non exhaustif de l’année 2007, basé sur les décomptes de presse. Plus de 400 citoyens ont été arrêtés pour appartenance ou soutien aux groupes armés ou pour avoir participé à des mouvements populaires de protestation contre les conditions de vie déplorables. Ces nouveaux chiffres s’ajoutent aux 200 000 morts et au million de blessés depuis l’acte irréfléchi du 11 janvier 1992 qui avait plongé le pays dans une mer de sang et de larmes.
A cette violence politique vient s’ajouter le phénomène inquiétant de l’émigration clandestine plus connu sous le nom des « harragas » et qui est passé sous silence par le régime. Des centaines de jeunes algériens désespérés fuient le pays à bord d’embarcations de fortune. Selon les seuls décomptes de presse (qui sont loin de refléter la triste réalité), on relève près de 1500 « harragas » ayant pris la mer durant l’année 2007 (et dont une grande majorité a été arrêtée par la marine nationale ou les gardes-côtes espagnols et italiens) et 76 disparitions en mer. Triste sort d’une jeunesse réduite à la fuite et au suicide par un régime criminel dans un pays aux richesses incommensurables.
Cette chronologie, loin encore une fois d’être exhaustive, permettra à l’opinion publique d’apprécier dans les faits, la tragique situation tant sécuritaire que sociale et qui est loin de l’image idyllique que présente le pouvoir d’une Algérie « pacifiée » et « réconciliée ».

Janvier - Mars

Avril - Juin

Juillet - Septembre

Octobre - Décembre

 
Version imprimable

Janvier - Mars

Avril - Juin

Juillet - Septembre

Octobre - Décembre

 

 
www.algeria-watch.org