Ghardaïa : violents affrontements entre des jeunes malékites et la police

El Watan, 6 juin 2014

Réagissant avec violence, les jeunes ont érigé des barricades au niveau du grand rond-point de Merrakchi, paralysant ainsi la circulation sur le grand boulevard du 5 juillet qui dessert d’un coté la ville de Ghardaïa et de l’autre Béni Izguène et Sidi Abbaz.

Finalement la prière des Malékites à la mosquée Aboubaker Essediq de Mélika n’a pas eue lieu. Et pour cause. Les centaines de policiers qui ont pris position tout au long des itinéraires menant vers cette mosquée et notamment ceux placés en interposition entre le Ksar et les quartiers de Theniet El Makhzen et Merrakchi ont empêchés la procession de fidèles Malékites qui s’apprêtaient à gravir la colline menant vers le sommet du Ksar où se situe cette mosquée au niveau de la porte Bentrache. Ce qui a provoqué une violente réaction des jeunes de ces quartiers qui ont affronté, et qui affrontent encore en ce moment, les forces de l’ordre à coups de pierres et de toutes sortes d’objets hétéroclites.

Les policiers, pour les éloigner, ont dû user à profusion de grenades lacrymogènes. Réagissant avec violence, les jeunes ont érigé des barricades au niveau du grand rond-point de Merrakchi, paralysant ainsi la circulation sur le grand boulevard du 5 juillet qui dessert d’un coté la ville de Ghardaïa et de l’autre à Béni Izguène et Sidi Abbaz, débouchant sur la route nationale N1 qui dessert vers le sud Ouargla et vers le Nord Laghouat/Alger.

Au dessus des affrontements, un hélicoptère ne cesse de tournoyer à basse altitude, filmant certainement ces violences.

K.Nazim

 
Version imprimable
M'zab: Qui provoque les affrontements?  
www.algeria-watch.org