Ghardaïa

La tension revient dans certains quartiers

El Watan, 12 mars 2014

A lors que rien ne le présageait, de violents affrontements se sont produits, hier vers 11h, entre de jeunes collégiens qui ont commencé à se chamailler dans la cour de leur collège Djaber Ibn Zeid, dans le quartier de Kerkoura.

La dispute a ensuite pris de l’ampleur pour se propager jusqu’au quartier de Chaâbet Ennichène, plus exactement au lieudit Belaâdis. Brusquement, ce qui n’était au départ qu’une simple altercation entre deux jeunes des deux communautés (arabe et mozabite), qui s’étaient copieusement insultés, pour des futilités, a pris de l’ampleur avec l’arrivée de dizaines de personnes des deux communautés qui se sont positionnées sur les deux bords de la route pour se jeter des pierres et s’accrocher violemment.

Les éléments antiémeute de la police, qui se sont rapidement déplacés sur les lieux, ont eu toutes les peines du monde pour s’interposer entre les deux «frères ennemis», usant de gaz lacrymogènes et investissant toutes les ruelles environnantes pour éviter le contact. Il a fallu plus de deux heures aux forces de l’ordre pour enfin arriver à ramener le calme dans ce quartier où, de tout temps, les deux communautés ont vécu en parfaite harmonie. Pourquoi et qui attise cette subite haine entre les deux communautés ? Signalons que le dispositif de sécurité, qui quadrillait la commune de Ghardaïa, a été sensiblement allégé ces derniers jours.

Beaucoup de quartiers populaires, comme ceux de Theniet El Makhzen et Hadj Messaoud, ont vu les barrages et les nombreux cars de police stationnés partir. Mais ceci n’a pas encore totalement ôté les appréhensions entre les deux communautés qui continuent à se regarder en chiens de faïence. La méfiance est toujours là, chacun reste sur ses gardes. D’ailleurs, l’activité commerciale dans la vieille ville tourne toujours au ralenti, les commerces appartenant en grande majorité aux Mozabites restent «boudés» par la clientèle arabe.

K. Nazim

 
Version imprimable
Emeutes  
www.algeria-watch.org