Après un retour progressif au calme : Un jeune mozabite tué à Ghardaïa

par El-Houari Dilmi, Le Quotidien d'Oran, 1er juillet 2014

Après plusieurs jours d'accalmie relative dans la ville de Ghardaïa, un jeune mozabite a été tué tard dans la soirée de dimanche après avoir été attaqué à coup de pierres et de projectiles.

Selon Khodir Babaz, membre de la cellule de suivi et de coordination des évènements de Ghardaïa, la victime est El-Yasaâ Med Aouef, un adolescent de 17 ans, étudiant à l'université de Ghardaïa. Il a été grièvement blessé après avoir été atteint par plusieurs projectiles à la tête alors qu'il était à bord d'une motocyclette au quartier de «Bouhraoua», au nord de Ghardaïa. La victime a rendu l'âme aussitôt admise à l'hôpital juste après la rupture du jeûne dimanche, premier jour de ramadhan. Après plusieurs semaines d'accalmie, au plus grand soulagement des Ghardaouis, des affrontements intercommunautaires ont repris la semaine dernière à Berriane dans le sillage de la célébration de la victoire de l'Algérie sur la Corée du Sud au Mondial brésilien. Au moins une dizaine de blessés ont été enregistrés et plusieurs édifices publics saccagés, selon des sources sécuritaires. Abdelmalek Sellal s'était rendu le 14 juin dernier à Ghardaïa avec dans ses valises un tas d'assurances. «Les services de sécurité continueront d'accomplir leur mission pour faire régner sécurité et quiétude, et le gouvernement ne reculera pas lorsqu'il s'agit de faire appliquer la loi. Certains ont tenté de semer la discorde mais leurs tentatives furent vouées à l'échec grâce à la vigilance des Ghardaouis et de l'Etat», avait-t-il annoncé.

 
Version imprimable
M'zab: Qui provoque les affrontements?  
www.algeria-watch.org