Incidents de Ghardaïa : 10 individus écroués

El Watan, 19 mai 2014

Dix individus, présumés impliqués dans les échauffourées  qu'a connues samedi Ghardaïa, ont été écroués lundi par le juge d'instruction  près le tribunal de Ghardaïa, a-t-on appris auprès d'une source judiciaire.  
Les dix mis en causes ont été inculpés pour "attroupement armé  sur la voie publique, destruction, incendie volontaire et tentative de vol de  biens publics et privés", ainsi que pour "agression sur agents de l'ordre en  mission", conformément aux articles 88 et 97 du code de procédures pénales,  a précisé la même source à l'APS.         
Trois autres personnes, déférées aussi devant le juge d'instruction  près le tribunal de Ghardaïa pour les mêmes griefs, ont bénéficié de la liberté  provisoire, selon la même source.          
Treize (13) individus ayant participé à des échauffourées, samedi dernier  à Ghardaïa, avaient été interpellés par les services de sécurité. Ils ont été  arrêtés en flagrant délit sur la voie publique, lançant des pierres et autres  projectiles sur les agents de maintien de l'ordre, a-t-on précisé.         
Les interpellations et arrestations effectuées par les forces de sécurité  pour rétablir l'ordre et le retour au calme se sont déroulées dans le respect  des lois de la République et les droits de l'Homme, a souligné la même source  judiciaire près la Cour de Ghardaïa.         
Des échauffourées avaient éclaté samedi, dans le quartier de Theniet  El-Makhzen, à Ghardaïa, entre groupes de jeunes avant que ces derniers  ne s'en prennent aux forces de l'ordre.          
Ces heurts, qui se sont poursuivis jusqu'à la fin de la journée, ont  été émaillés d'actes de vandalisme du mobilier urbain, de saccage et d'incendie  de quatre habitations dans le ksar de Mélika, faisant une trentaine de blessés  qui ont été admis aux services des urgences.         
Le calme est revenu dans la soirée de samedi à dimanche et aucun acte  de violence n'a été signalé depuis, à la faveur d'un déploiement des forces  antiémeutes de la Police, appuyées par des unités de la Gendarmerie.
APS

 
Version imprimable
Présidentielles 2014  
www.algeria-watch.org