Ghardaïa : Alger refuse des aides étrangères

El Watan, 27 mars 2015

L’Algérie a refusé des aides d’ONG étrangères et de plusieurs pays, dont le sultanat d’Oman, qui ont proposé de contribuer à indemniser des victimes des violences à Ghardaïa. Aussi, le ministère des Affaires étrangères a créé une cellule de suivi pour surveiller les ONG et les personnalités algériennes et étrangères soupçonnées par les autorités de vouloir instrumentaliser la situation à Ghardaïa. Par ailleurs, le gouvernement a décidé de dédier un budget important pour la prise en charge des victimes des violences. Dix ministres vont visiter Ghardaïa dans le cadre du suivi des indemnisations et pour la mise en place d’un programme spécial pour la ville. 
Aziz M.

 
Version imprimable
M'zab: Qui provoque les affrontements?  
www.algeria-watch.org