Ghardaïa : Fekhar en grève de la faim

Hadjer Guenanfa, TSA, 3 octobre 2015

Kamel Eddine Fekhar a entamé, depuis près d’une semaine, une nouvelle grève de la faim à la prison d’El Menia dans la wilaya de Ghardaïa, a-t-on appris de Salah Debouz, l’un de ses avocats et président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH).

Kamel Eddine Fekhar avait été arrêté début juillet après les violents événements de Guerrara. Il est accusé de constitution d’association de malfaiteurs pour atteinte à la souveraineté de l’État, à l’unité nationale, à la sûreté de l’État, d’attroupement armé et non armé et d’incitation au meurtre.

« Le procès n’a pas encore été programmé. Théoriquement, l’instruction est toujours en cours après plus deux mois de détention. Fekhar et (son ami) Kacem Soufghanem, qui est également en grève de la faim, n’ont toujours pas été entendus (par le juge, NDLR) », précise Me Debouz avant d’ajouter : « chacun est isolé dans une pièce alors que l’isolement est décidé à l’encontre des détenus condamnés et jugés dangereux ». Kamel Eddine Fekhar, Kacem Soufghanem et deux autres détenus ont été transférés aujourd’hui vers Ghardaïa.

 
Version imprimable
M'zab: Qui provoque les affrontements?  
www.algeria-watch.org