Ghardaïa : Fekhar présenté devant le le juge d’instruction

Hadjer Guenanfa, TSA, 15 juillet 2015

Actualisé à 19h42. « Selon les premières informations que nous avons obtenues de l’avocat, 17 personnes dont Kamel Eddine Fekhar sont accusés de meurtre et de détention d’armes », indique à TSA Hamou Chekebkeb, un proche de l’ancien président du bureau régional de la LADDH à Ghardaïa.

Sept jours après son arrestation, Kameleddine Fekhar a été présenté, ce mercredi 15 juillet, devant le procureur de la République à Ghardaïa, a appris TSA de Me Nourredine Ahmine, l’un de ses avocats. « Actuellement, Fekhar est devant le juge d’instruction selon les avocats qui sont avec lui. Je ne connais pas encore les chefs d’inculpation retenus contre lui », ajoute-t-il.

Un dispositif sécuritaire a été mis en place aujourd’hui autour du tribunal de Ghardaïa, a-t-on constaté sur place.

Kameleddine Fekhar été arrêté avec une vingtaine de personnes. Ancien responsable du bureau de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) à Ghardaïa et ancien membre du Conseil national du FFS, Kamel Eddine Fekhar avait appelé à maintes reprises les Nations unies à intervenir dans la région.

 
Printable version
M'zab: Qui provoque les affrontements?  
www.algeria-watch.org