Me Salah Dabouz l’a confirmé

Fekhar dépose une plainte contre le procureur général de Ghardaïa

Liberté, 6 décembre 2016

Après sa grève de la faim qu’il avait entamée avec ses codétenus, Kameleddine Fekhar ne compte pas baisser les bras. Il a ainsi déposé une plainte contre le procureur général près la cour de Ghardaïa pour, entre autres, abus d’autorité.
C’est son avocat, Me Salah Dabouz, qui a été chargé du dépôt de la plainte mercredi dernier. Selon Me Dabouz joint, hier, par Liberté, le docteur Fekhar et ses codétenus ont décidé de déposer cette plainte pour dénoncer les agissements du procureur général. Il a expliqué que la plainte a été déposée auprès du procureur de la République près le tribunal de Ghardaïa.
Interrogé sur le fait que le procureur de la République ne peut pas engager une procédure contre le procureur général, l’avocat et président de la Laddh a précisé que le procureur de la République est tenu d’orienter la plainte vers une instance compétente. “On lui demande d’orienter la plainte vers l’instance judiciaire compétente”, car “le code de procédure pénal prévoit ce cas de figure avec la désignation d’une instance compétente en la matière”, a souligné l’avocat.
Sur un autre volet, Me Dabouz a informé que Kameleddine Fekhar a mis fin à sa grève de la faim depuis quelques jours.
Selon l’avocat, le docteur Fekhar a été informé de l’élan de solidarité né avec les détenus de Ghardaïa, notamment en Europe où des comités exigeant la libération de ces détenus sont nés et activent dans plusieurs pays. Concernant les détenus, Me Dabouz a informé qu’ils sont très affaiblis et que les autorités du pénitencier de Ménéa auraient privé les grévistes du moindre soutien.
Pour Me Salah Dabouz, les grévistes étaient “dans un état lamentable” et ils risquaient de “graves ennuis de santé”, notamment Fekhar qui est atteint d’hépatite C.

M. Mouloudj

 
Version imprimable
M'zab: Qui provoque les affrontements?  
www.algeria-watch.org