Il réclame la réouverture de son dossier

Mohamed Baba Nedjar suspend sa grève de la faim

El Watan, 7 janvier 2018

Le jeune Mohamed Baba Nedjar arrête sa grève de la faim, entamée il y a plus de 100 jours.

C’est ce qu’a annoncé l’activiste et leader du mouvement pour l’autonomie du M’zab, Kamel Eddine Fekhar, sur sa page Facebook. «Mohamed est vivant et il a écouté et obtempéré aux demandes insistantes de sa famille, et des milliers de ses amis et sympathisants à travers le monde, à la voix de la raison, à la voix de la sagesse, à la voix de l’espoir.

Il a arrêté la grève de la faim ce jour le 5 janvier 2018, à l’occasion de la visite de membres de sa famille à l’hôpital de Blida», a-t-il annnoncé. Cet ancien militant du FFS a été accusé, rappelons-le, de meurtre du jeune Bazin Brahim. Et il a été condamné, en 2005, à perpétuité.

Depuis cette date, Mohamed Baba Nedjar n’a de cesse de clamer son innocence. Afin de faire entendre sa revendication pour la réouverture du dossier, ce jeune Mozabite a entamé une grève de la faim. En novembre dernier, sa famille avait lancé un appel au ministre de la Justice, lui demandant de rouvrir le dossier, car le témoin à charge dans cette affaire «est peu fiable».

«Ce témoin est le même que celui d’une affaire similaire. Son témoignage s’est avéré faux et les personnes condamnées suite à son témoignage ont été relaxées», avait expliqué, lors d’une conférence de presse, l’avocat Salah Dabbouz. Selon lui, «c’est une lueur d’espoir pour Mohamed Baba Nedjar». «Nous demandons au ministre de la Justice de rouvrir le dossier. C’est la seule voie possible pour rétablir ce jeune dans ses droits», avait-il indiqué.

M. M.

 
Version imprimable
M'zab: Qui provoque les affrontements?  
www.algeria-watch.org