Affrontement à Ghardaïa : Bouteflika fait appel à l’armée

Maghreb Emergent, 9 juillet 2015

A l'issue d'une réunion d'urgence restreinte, le président Abdelaziz Bouteflika a chargé le commandant de la 4ème région militaire de "superviser l'action des services de sécurité et des autorités locales concernées pour le rétablissement et la préservation de l'ordre public à travers la wilaya de Ghardaïa".

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a arrêté mercredi une série de décisions lors d'une réunion consacrée à la situation prévalant à Ghardaïa. Selon un communiqué de la présidence, le chef de l’Etat a chargé le commandant de la 4ème région militaire de "superviser l'action des services de sécurité et des autorités locales concernées pour le rétablissement et la préservation de l'ordre public à travers la wilaya de Ghardaïa".

Le président de la République a instruit également le Premier ministre de "veiller, avec le ministre de la Justice, Garde des sceaux, afin que le Parquet prenne en charge, avec diligence et sévérité, toutes les violations de la loi à travers la wilaya de Ghardaïa et notamment l'atteinte à la sécurité des personnes et des biens". Le gouvernement a été aussi chargé de "veiller, sous l'autorité du Premier ministre, à diligenter la mise en œuvre des programmes déjà arrêtés en vue de la relance du développement économique et social et du retour à une vie normale à travers le territoire de la wilaya de Ghardaïa".

A cette même occasion, le chef de l'Etat a lancé un appel au calme. "En ce mois de piété, le Président Abdelaziz Bouteflika a aussi appelé la population locale dans sa diversité à concourir à la restauration de l'accalmie et à la préservation des liens séculaires de fraternité qui ont toujours prévalu en son sein", souligne le communiqué de la présidence.

 
Version imprimable
M'zab: Qui provoque les affrontements?  
www.algeria-watch.org